Un antidiabétique pour traiter l’apnée du sommeil ?

Un antidiabétique pour traiter l’apnée du sommeil ?


Saviez-vous que dans le monde, Une personne sur dix souffre du syndrome d’apnées-hypopnées obstructives du sommeil. ? Cela montre à quel point votre soutien est important. Une étude récente suggère qu’un médicament, tirzépatide, précédemment utilisé pour traiter le diabète de type 2, peut également aider à réduire les symptômes de l’apnée du sommeil. Focus sur les résultats de cette étude encourageante.

Qu’est-ce que l’apnée du sommeil ?

Paire ” apnée du sommeil “ ou syndrome d’apnées-hypopnées obstructives du sommeil (OSAHOS), on fait référence à un trouble respiratoire qui survient pendant la nuit et qui touche près d’un tiers des personnes de plus de 65 ans. Parmi les facteurs de risque identifiés figurent l’âge, le surpoids, l’obésité ou encore le diabète de type 2.

Le syndrome d’apnée du sommeil se manifeste par pauses respiratoires (apnées) pendant au moins 10 à 30 secondes ou par des réductions significatives répétées et incontrôlées de la respiration (hypopnées) pendant le sommeil.

syndrome Ce impacte considérablement la qualité de vie du patient qui en souffre (somnolence, fatigue intense, irritabilité, difficultés de concentration) ainsi que de son état de santé avec risque accru de maladies cardiovasculaires, de maladies métaboliques et de décès prématurés.

A savoir ! Certains patients subissent plusieurs dizaines, voire centaines d’apnées au cours d’une même nuit. En revanche, le ronflement n’est pas un symptôme spécifique du syndrome d’apnée du sommeil.

D’où l’importance de diagnostiquer et traiter le plus tôt possible. Si de simples mesures diététiques et hygiéno-diététiques suffisent généralement à soulager les formes légères d’apnée du sommeil, les formes modérées à sévères peuvent nécessiter un traitement médical (ventilation à pression positive continue, propulseurs de mâchoire, voire intervention chirurgicale).

A savoir ! La ventilation à pression positive continue des voies respiratoires implique l’utilisation pendant la nuit d’un masque connecté à un appareil qui délivre de l’air sous pression pour dégager les voies respiratoires.

Un médicament antidiabétique contre l’apnée du sommeil ?

Une étude récemment publiée dans le Journal de médecine de la Nouvelle-Angleterre suggère également qu’un médicament, tirzépatideprécédemment utilisé pour traiter le diabète de type 2 tout en favorisant la perte de poids, Cela peut également aider à réduire les symptômes de l’apnée du sommeil.

A savoir ! Commercialisé en Europe (mais pas en France) par Eli Lilly sous le nom de « Mounjaro », le tirzépatide est un analogue du GLP-1. Depuis décembre 2023, ce médicament dispose d’une AMM européenne pour le contrôle du poids chez les adultes obèses ou en surpoids présentant au moins un facteur de comorbidité lié au poids.

Pour réaliser cette étude, les chercheurs ont recruté 469 patients souffrant d’obésité, associée à un syndrome d’apnée du sommeil modéré à sévère. Les participants ont été divisés en deux groupes : ceux qui ont reçu un traitement continu par pression positive des voies respiratoires et ceux qui n’ont pas été traités avec cette technique. Certains ont reçu une injection de 10 ou 15 mg de tirzépatide pendant 52 semaines, tandis que d’autres ont reçu une injection de placebo.

Après la période de suivi, les scientifiques ont pu observer :

  • À Réduction du nombre d’apnées et d’hypopnées entre 55 et 63 %. parmi les participants. Cette réduction peut s’expliquer par la perte de poids que permet ce médicament.
  • Chez les patients déjà traités par pression positive continue des voies respiratoires : réduction de 30 interruptions/diminutions respiratoires par heure de sommeil sur les 50 premières interruptions/diminutions.

Vers un nouveau traitement ?

Pour les auteurs de l’étude, Le tirzépatide représente le premier médicament aussi efficace dans le traitement de l’apnée du sommeil. en plus de réduire la tension artérielle, les taux de lipides et de contrôler la glycémie. Ce traitement donne donc de l’espoir aux personnes souffrant d’apnée du sommeil qui ne peuvent tolérer ou adhérer aux thérapies existantes.

Les chercheurs prévoient également de comparer l’efficacité du tirzépatide avec celle de la ventilation à pression positive continue des voies respiratoires. Car cette technique, désormais fréquemment utilisée dans l’apnée du sommeil, est bien plus contraignante que l’injection de tirzépatide. Les scientifiques soulignent enfin pour évaluer les effets à long terme du tirzépatide à travers un nouvel essai clinique pour convaincre les autorités sanitaires de son utilité et de son efficacité dans le traitement de l’apnée du sommeil. Affaire à suivre !

Déborah L., Docteur en Pharmacie

Sources

– Contre l’apnée du sommeil, la trace de tirzépatide. www.lequotidiendupharmacien.fr. Consulté le 1er juillet 2024.
– Tirzépatide pour le traitement de l’apnée obstructive du sommeil et de l’obésité. www.nejm.org. Consulté le 1er juillet 2024.

💪Transformez Corps & Esprit avec Gorillaz Fitness ! 🌟

Découvrez un programme unique qui allie fitness, yoga et conseils nutritionnels pour sculpter votre silhouette tout en nourrissant votre esprit.
Ne laissez pas passer cette chance de vivre une expérience holistique qui revitalisera chaque aspect de vous-même. ✨

👇👇👇 Rejoignez Gorillaz Fitness dès aujourd’hui et embrassez la meilleure version de vous-même !👇👇👇


Un antidiabétique pour traiter l’apnée du sommeil ?

source fitness

source

Étiquettes : , , , , , , , , , ,