Megan Fox était sincère au sujet des effets traumatisants d'une hypersexualisation à Hollywood.

Dix ans après le tournage de "Jennifer’s Body", Fox a confié à Entertainment Tonight qu’il s’était effondré au cours de la période précédant la sortie du film, en septembre 2009.

"Je pense que j'ai eu un véritable effondrement psychologique dans lequel je ne voulais rien faire", a déclaré l'actrice de 33 ans.

"Je ne voulais pas être vu, je ne voulais pas prendre une photo, faire un magazine, marcher sur un tapis, je ne voulais pas du tout être vu en public du fait de la peur et de la conviction, et de la certitude absolue qu'ils se moqueraient de moi, ou cracher, ou que quelqu'un allait me crier dessus, ou que les gens me lapident ou m'attaquent parce que je suis dehors … alors j'ai traversé un moment très sombre après ça. "

Fox avait l’impression de s’être retrouvé dans une situation encore plus profonde en parlant du traitement de Michael Bay par le réalisateur de "Transformers", et en affirmant que personne ne se souciait de lui. Pire, sa carrière a souffert de parler de Bay.

"Je me sentais comme si j'étais dehors et devant le mouvement #MeToo avant que le mouvement #MeToo ne se produise, je parlais et disais:" Hé, ces choses me sont arrivées et elles ne sont pas correctes ". Fox a dit à la sortie. “Et tout le monde a dit:“ Oh, eh bien, merci. Nous ne nous en soucions pas, vous le méritez. "Parce que tout le monde a parlé de votre apparence, de votre habillement ou des plaisanteries que vous avez faites."

La star de "Teenage Mutant Ninja Turtles" a déclaré que ce n'était pas avant d'avoir fondé sa famille avec son mari Brian Austin Green qu'elle a commencé à se sentir à nouveau normale.

"Je pense qu'il était difficile pour moi de tomber enceinte: ce fut la première grande avancée dans laquelle ma conscience a changé et mon esprit s'est ouvert et j'ai pu voir une vue à vol d'oiseau, le respirer et l'assimiler", a-t-il déclaré. "Et puis un autre enfant, puis un autre enfant et avec chaque enfant, je sens que cela a toujours été la passerelle vers une meilleure version de moi-même."

Elle et Green partagent trois enfants: Noah, Journey et Bodhi.

Promotion chez notre partenaire