Samsung a trois mots pour les propriétaires de son nouveau smartphone pliable à 2 000 $: Manipulez-le avec précaution.

Le Galaxy Fold, dont le lancement a été retardé pendant des mois après que les blogueurs de gadgets aient signalé le dysfonctionnement de leurs unités de vérification, est désormais accompagné d'une liste de règles à suivre pour ne pas rompre le téléphone, notamment ne pas le toucher avec votre ongle.

"N'appuyez pas sur l'écran avec un objet dur ou pointu, tel qu'un stylo ou un ongle, et n'appliquez pas de pression excessive", selon les instructions de l'avis d'emballage du téléphone à 1 980 $, selon un critique de CNBC.

Samsung conseille également, "tapez doucement pour le garder en sécurité."

Il est également conseillé aux utilisateurs de garder "tout objet tel que des cartes, des pièces de monnaie ou des clés" à l'écart de l'écran.

Le problème initial était qu’une mince couche protectrice, destinée à maintenir l’écran du téléphone ensemble lorsque celui-ci était plié ou déplié, n’avait atteint que le bord de l’écran. Cela a amené les critiques techniques à l'enlever, pensant que c'était un économiseur d'écran.

Lorsque le téléphone démarre, il affiche un écran d’avertissement qui informe les utilisateurs de la couche de protection en gras.

Il rappelle également que le téléphone ne résiste pas à la poussière et à l'eau, et que les utilisateurs ne doivent pas mettre de protecteurs d'écran sur leur écran de 7 pouces.

Samsung propose un service de conciergerie pour remplacer l’écran du Fold à 149 USD s’il se brise une fois.

Selon Samsung, toute réparation future, ou une interruption lorsque le téléphone est hors garantie, coûtera 600 $.

Promotion chez notre partenaire