Mise à jour

ANCHORAGE, Alaska (AP) – Les résidents d’une communauté du nord de l’Alaska voteront s’ils imposent le premier impôt de l’État sur la plupart des sodas et autres boissons sucrées.

Les électeurs d'Utqiagvik voteront mardi sur la taxe proposée sur les boissons vendues dans la ville, a rapporté dimanche Anchorage Daily News.

L'ordonnance proposée imposerait une taxe de 1 cent par 28 grammes de boissons non alcoolisées, de boissons énergisantes et de boissons sucrées vendues dans la communauté de l'extrême nord de l'État.

La taxe sur une canette de soda de 12 onces (340 grammes) serait de 12 cents. Une bouteille contenant 20 onces (567 grammes) paierait 20 cents. Une bouteille de soda de 2 litres coûterait 67 cents de plus, alors qu'un paquet de 12 canettes coûterait 1,44 $ de plus. Les boissons à la source seraient également taxées au volume, ont indiqué les autorités.


La taxe ne couvre pas 100% des jus de fruits ou de légumes, des produits laitiers, des boissons médicinales, des préparations pour nourrissons, des boissons pour maigrir ou de l'alcool. Les boissons qualifiées doivent contenir au moins 2 calories par once, ce qui exclut les sodas et les bouteilles d’eau sans calories.

L'ordonnance établit que 75% des recettes fiscales seront réservés aux programmes et activités pour les jeunes parrainés ou réalisés par la ville.

Si Utqiagvik impose la taxe, "comme nous le savons, il s'agit de la première taxe officielle sur les boissons sans alcool", a déclaré le conseiller fiscal de l'État, Marty McGee, dans un courrier électronique, https://www.stamfordadvocate.com/.

L'Alaska Beverage Association s'oppose à la taxe, selon les rapports financiers de la campagne. L'association a envoyé des tracts aux résidents de North Slope Borough et passe une annonce dans le journal Arctic Sounder.

Le conseil municipal d'Utqiagvik a voté à l'unanimité de placer la mesure sur le bulletin de vote. La conseillère d'Utqiagvik, Megan Edwardsen, a proposé la mesure, mais a déclaré qu'il était difficile de convaincre les 4 500 habitants de voter.

"J'espère que cela sera mis en œuvre", a déclaré Edwardsen. "Cependant, je ne vais pas retenir mon souffle."

___

Information de: Anchorage Daily News, http://www.adn.com

Promotion chez notre partenaire