Délicieux petits déjeuners sains pour perdre du poids – #Petit-déjeuner #Delicious #Food #Healthy #Loss

Qu'est-ce que ce régime paléo, que représente-t-il? Qui devrait rejoindre ce régime Paleo? Le régime Paleo fonctionne-t-il vraiment en Icelandui? Où pouvez-vous accéder à des exemples sûrs du régime Paleo? Tous ces puzzles et plus encore, je répondrai dans la section ci-dessous.

Par la suite, quel est exactement le régime Paléo? Le régime paléolithique ou paléolithique représente la vérification de l'hominien moderne tout en revenant au régime supposé par rapport à leurs ancêtres négligents dans la croyance que ceux-ci, compris vivre avec de tels régimes, n & # 39; Nous nous sommes battus aujourd'hui en compagnie de nombreuses maladies modernes.

Par la suite, il a été démontré qu'il s'agit d'une condition identique au travail de l'hypertension, ces accidents vasculaires cérébraux, le diabète, le goût cardiaque et similaires étaient rares, parfois pratiquement inexistants en leur temps. Bravissimo bien sûr, ils avaient d'autres exigences à affronter, mais cela soulève ce que cette heureuse circonstance atteste de la nourriture saine par rapport à nos ancêtres. Et puis nous attendons nous-mêmes lequel. En supposant que nous voulons nous-mêmes annuler certaines de ces clauses ou, du moins, jouir d'une meilleure santé, nous devons certainement exécuter en compagnie de l'adoption du ton seulement une partie de notre stratégie. santé Ce régime aurait été composé essentiellement en même temps que la viande éthique, en même temps que les noix, les graines et les baies. Ce Patronimo avec un régime paléolithique est également moins connu ou, sinon, l'homme s'est avéré être des cavernes. À la lumière de cela, il est devenu des affirmations modernes, le régime a crié au goût.

En ce qui concerne ce régime alimentaire, la période en compagnie de nos ancêtres considérés est essentiellement l'ère paléolithique (d'où ce nom de famille du régime), seulement une période de près de 2,5 ans. Celle qui prend près de 10 000 ans en compagnie de ce dévoué à la domestication des animaux à l'égard de l'agriculture est terminée.

Cette plaque sous-jacente désavantagée, en même temps que cette théorie posée par l'hypothèse de prise de discorde évolutive, est elle-même moins assortie lors de la prise de cette médecine évolutionnaire. Ces germes ainsi que l'hypothèse se retrouvent dans les travaux des années 1970 de Walter Voegtlin, ce gastro-entérologue.

Le principe de base du ton est que l'homme en pleine ascension était génétiquement adapté aux besoins nutritionnels en même temps que la nourriture au Paléolithique. Ces besoins n'ont pas changé et sont ensuite restés adaptés au régime alimentaire de ces ancêtres. Malgré la disponibilité d'une grande variété d'aliments relativement nouveaux similaires à ces légumineuses, utérus, produits laitiers et aliments transformés faciles à consommer en calories, cela est crucial pour l'éducation d'une partie instruite de notre alimentation moderne, ce métabolisme Ethniques selon l'hypothèse, ils restent insuffisants. Cela entraîne une détérioration après seulement une assimilation inappropriée avec ces aliments dans ce corps, ce qui entraîne des problèmes de santé: dépendance au cœur, hypertension artérielle après un diabète acceptable, dont nous avons parlé plus tôt.

Cette réponse à ce fut ce régime paléolithique. L'homme étrange, Loren Cordain, a décidé de faire savoir au monde. Il a écrit le livre de timbres "The Paleo Diet". Entre 2002, il a popularisé le régime de subsistance, Chez fait, Islandais était apparemment l'autorité apparemment seule. En la matière en 2009 après avoir commercialisé avec succès cette conclusion "régime paléo". "A la limite de certaines années en 2000, le régime avait gagné en popularité en s'appuyant sur des messagers fiables, à savoir celui d'une protestation unique à cette nature puis à l'efficacité.

Cela dit, la logique derrière ce schéma a été critiquée. Avec toutes les fonctions, Chez lui a reproché de supposer qu'Icelui n'avait pas mis de côté le témoignage concret pour montrer exactement ce que ces êtres humains mangeaient au Paléolithique. Deuxièmement, ces preuves montrent que l'homme paléolithique mangeait de vraies légumineuses après certaines céréales. Troisièmement, la dernière hypothèse selon laquelle les humains sont adaptés à des régimes alimentaires locaux spécifiques est infructueuse. De plus, dont ces humains sont capables d'une plus grande flexibilité nutritionnelle unique dont l'alimentation comestible leur donne en même temps que le crédit définitivement, dont cette période paléolithique était une période unique extrêmement mince qui a vu l'activité humaine dans différentes géographies qui offrent Différents aliments

De plus, ceci est soutenu dont l'homme paléolithique n'a pas intensifié ses souffrances à l'égard des maladies de la richesse; diabète, etc. parce qu'il n'a presque jamais vécu contre ces développements. Mais, le raisonnement suivant que ce prétexte sous-jacent en compagnie de ces goûts est l'excès d'énergie de subsistance, contrairement à l'énergie utilisée, plutôt que la consommation d'aliments spécifiques, ce qui génère plus de conviction.

Cela a une impression particulière. Je suppose que je considère que étant des butineuses, pour nous, les ancêtres chasseurs-cueilleurs étaient constamment en action, nous voulions donc brûler dans ce processus s'ils avaient leur excès d'énergie alimentaire. Ce style avec existence a été éliminé dans la société moderne après avoir été remplacé selon le goût uniquement avec la vie sédentaire de quiconque, ces opportunités qui offrent facilité et commodité malgré l'obtention de biens réels et ensuite l'avantage ont entraîné une activité rare Carnal en compagnie de moins. puis, par conséquent, un changement entre l'énergie que nous consommons nous-mêmes. Ensuite, l'énergie que nous utilisons vraiment nous-mêmes. Cet excès d'énergie, donc, privé vis-à-vis des voies de dissipation, se transcrit en graisse, en processus obstrué, organes attaqués après ce goût d'affluence que nous voyons nous-mêmes aujourd'hui.

Quel est donc le régime de subsistance? Examinons cela en détail. Nous avons nous-mêmes déclaré qu'il est essentiellement composé de sensualité émaciée, vis-à-vis des noix, des graines puis du total des baies. En même temps nous évitons les utérales, ces produits laitiers et plats raffinés transformés. Mais, en quelles quantités puis dans quelles proportions, je me demande si ces plus chères doivent être prises? Hep corrige admirablement l'affirmation selon laquelle ces protéines représentent 19% à 35% des calories trouvées dans les régimes des chasseurs-cueilleurs. Cordain déclare que le régime étrange nécessite une quantité similaire, ce qui signifie plus de protéines après protéines avec la viande.

C'est plus élevé que celui du United States Center for Disease Control and Prevention, qui recommande d'éviter 10 à 35% des calories protéiques prouvées. De plus, ces abonnés au régime de subsistance stipulent quel contenu parmi les matériaux épais les régimes paléolithiques assurés est plus élevé, y compris celui des régimes modernes. Cependant, ces graisses devraient principalement inclure des acides gras aqueux polyinsaturés puis monoinsaturés après les oméga-3, cependant, éviter les oméga-6 et ensuite ces gras trans.

Dans ce régime, cette principale source de glucides est constituée de ces oranges et légumes non féculents qui représenteront essentiellement 35 à 45% des calories quotidiennes. Celui-ci a également une teneur unique élevée, cependant, dans les fibres, il doit être dérivé de légumes éprouvés, puis de certains nenni au citron avec de l'amidon et ensuite des produits laitiers garantis. Cependant, il faut tenir compte du fait que dans ce régime paléolithique, le calcium fait défaut et, en même temps, il doit être complété par une douleur en même temps que les minéraux osseux.

Avers des groupes alimentaires qui, avec la note du promoteur, mangeaient à peine ou jamais au Paléolithique, sont exclus en compagnie de nourriture. Ce sont de vrais plats qui contiennent du gluten, essentiellement de vraies céréales, par exemple, comme l'orge, qui ensuite seigle de blé; Huiles transformées, intelligence, sucre raffiné, produits laitiers, légumineuses aussi ces haricots puis arachides. Dans les deux moments uniques, en même temps, il convient de garder à l'esprit que le café après l'expansion de l'esprit Nenni est considéré comme similaire au courrier paléo. Pour nous, les ancêtres, rien ne pouvait couvrir leur production.

Mais la raison et avec le raisonnement habillé jusqu'à la fin, le régime Paléo est-il vraiment efficace pour prévenir ou contrer les effets en même temps que l'affection similaire à ce diabète? Nous allons voir.

Entre 2007, Lindeberg a mené une seule étude chez 29 patients diabétiques présentant une intolérance au glucose ou un diabète rare en ce qui concerne le caractère 2. L'impact de la cardiopathie ischémique assurée a été partagé par quelques-uns. Ces individus ont été divisés en deux groupes, puis soumis à un régime méditerranéen ou paléolithique. Régime méditerranéen rare À la maison, il se compose essentiellement de graines entières, de produits laitiers faibles en gras éprouvés, de légumes sûrs, de vrai citron, de poisson et d'huiles avec cette margarine. Similaire à un régime paléolithique unique, sauf qu'un régime paléolithique négatif ne contient ni produits laitiers ni produits laitiers. Ces résultats étaient intéressants. Ils ont montré que bravissimo qu'il y avait une nette amélioration de cette tolérance au glucose dans quelques groupes, l'amélioration était beaucoup plus grande dans ce groupe après ce régime paléolithique.

Plus éloigné En 2009, une étrange étude a été menée chez Jonsson, donc ses collègues, malgré la détermination de ces privilèges proches de cette santé du régime paléolithique chez ces diabétiques en compagnie du personnage 2. Islandui a dû évaluer ce régime paléolithique puis le diabète Les résultats ont des temps rares tout en favorisant davantage cet original, ces persévérants suivant le régime paléolithique indiquent de véritables valeurs moyennes plus faibles d'hémoglobine A1c, l'indication en compagnie de la masse corporelle, de la pression de travail diastolique, des triglycérides, de cette charge et de cette clocher en compagnie de coupe, en compagnie de valeurs moyennes réelles plus élevées contre ces lipoprotéines en compagnie de haute densité.

Autres études; L'étude d'O & # 39; Dea sur ces effets d'un régime paléolithique chez 10 diabétiques constants en compagnie de 2 natifs en fonte originaires de l'Arctique occidental en compagnie de l'Australie dans les années 1980 témoigne également, entre autres privilèges, de régimes paléolithiques éprouvés, Ces qualités réductrices en compagnie de la glycémie.

La preuve d'un soutien réel peut également être évaluée à partir d'une étude contrôlée par Osterdahls nenni pendant 3 semaines de régime paléolithique rare chez 14 sujets sains, dont l'un a montré que même la conclusion de la consommation de bulles provenant d'un régime étrange en entreprise La fusion paléolithique améliore la contraction du style, puis cette tolérance au glucose, augmente la sensibilité à l'insuline, diminue cette sécrétion d'insuline, puis améliore les profils lipidiques, excluant la séparation de la densité vers l'homme sédentaire pendant l'opérateur de la chambre de santé

Dans tant de cas, cependant, se vanter de quel régime vous remplissez devant un seul régime paléolithique doit être complété en même temps que cette vitamine D, puis le calcium dans lequel il est déficient, puis une étude plus contrôlée doit être effectuée avant C'est étrange.Une déclaration plus concrète peut être faite sur ses avantages pour la santé, avec ce qui prévaut, avec cette levure évidente que, lorsque l'on considère un régime diabétique étrange, ces preuves suggèrent que le régime paléolithique soulève un régime candidat viable pour ces diabétiques.

Promotion chez notre partenaire