Toutes les informations minceur |  Autoriser les téléviseurs et les ordinateurs dans les décharges, dit le projet de loi du Sénat de Caroline du Nord

Toutes les informations minceur | Autoriser les téléviseurs et les ordinateurs dans les décharges, dit le projet de loi du Sénat de Caroline du Nord

octobre 12, 2019 Non Par Camille Leroy


RALEIGH

Le Sénat de l'État tente à nouveau d'autoriser les villes et les villages à jeter les téléviseurs et ordinateurs mis au rebut.

Le projet de loi 553 du Sénat abolirait l'interdiction de jeter des produits électroniques dans les décharges.

Le sénateur Andy Wells, un républicain hickory, a déclaré mercredi lors d'une réunion du Comité sénatorial de l'agriculture, de l'environnement et des ressources naturelles que les ordinateurs et les téléviseurs modernes sont beaucoup plus minces que leurs ancêtres plus volumineux. L'Etat n'interdit pas les jeux de décharge ou les systèmes téléphoniques, a-t-il ajouté.

Le marché du recyclage n’est pas toujours bon, a déclaré Wells, il serait donc préférable de permettre aux gouvernements locaux de disposer des produits électroniques dans des décharges s’ils le souhaitent, au lieu de les laisser empilés.

Le Sénat a essayé avant d'abroger l'interdiction, a rapporté The News & Observer.

"C'est comme un sou qui pousse sans cesse", a déclaré mercredi le sénateur Mike Woodard, démocrate de Durham.

Le problème de l'électronique dans les sites d'enfouissement ne concerne pas uniquement l'espace qu'ils utilisent, mais aussi les métaux lourds toxiques qu'ils contiennent.

Michael Scott, directeur de la division de la gestion des déchets du département de la qualité de l'environnement de l'Etat, a déclaré que le département préférerait modifier le programme actuel de recyclage des produits électroniques plutôt que de lever l'interdiction de l'élimination des sites d'enfouissement.

Le marché du recyclage connaît des hauts et des bas, a-t-il déclaré, mais il reste un marché pour les matériaux électroniques. L'État a six recycleurs majeurs, a déclaré Scott.

Scott a déclaré qu'une approche préférable est décrite dans le projet de loi 759 de la Chambre des représentants, qui obligerait les fabricants d'ordinateurs et de téléviseurs à passer des contrats avec des recycleurs certifiés.

Le comité n'a pas voté sur le projet de loi mercredi, mais se réunira à nouveau jeudi.

Lynn Bonner travaille pour The News & Observer depuis 1994 et écrit sur la législature et la politique des États depuis 1999. Contactez-la à l'adresse lbonner@newsobserver.com ou au (919) 829-4821.

Promotion chez notre partenaire