recette Minceur | voici ma quatrième (et dernière) semaine

recette Minceur | voici ma quatrième (et dernière) semaine

décembre 3, 2019 Non Par Camille Leroy


En octobre dernier, PETA nous a mis au défi de suivre un régime végétalien tout au long du mois de novembre. Voici mes impressions après un mois de test.

Adieu la viande, le poisson, les produits laitiers et les œufs. En octobre dernier, j'ai accepté de me passer de produits alimentaires d'origine animale tout au long du mois de novembre à la suite d'un défi lancé par l'association dédiée à la protection des droits des animaux PETA. Après 30 jours de régime végétalien, le temps est compté.

Comme je vous ai expliqué la première semaine de mon test, je n’ai jamais été un carnivore convaincu. Loin de la. Je ne mange qu'un peu de viande, un peu plus de poisson, mais je suis un gros consommateur d'œufs et de produits laitiers, qui, je le sais, ne sont pas tellement nos amis. Par conséquent, à ces moments-là, j'avais particulièrement peur de l'expérience, mon alimentation était jusque-là très peu variée en dehors de ces produits. Après un mois de test, je suis heureux de voir que je peux enfin m'en passer.

J'ai remplacé le lait de vache, que j'utilisais principalement pour le petit-déjeuner, par du lait de riz ou du gruau, idéal pour mon café au lait, mais également pour la pâte à crêpes ou à la pâte à crêpes. S'agissant des repas, le fait de ne pas manger d'œufs, de poisson ou de viande m'a obligé à innover, ce qui m'a permis de varier davantage mes repas. J'avais l'habitude de manger des tomates mozzarella ou des œufs brouillés dans le comté presque tous les jours, je n'avais jamais été aussi patient en cuisine et maintenant je consomme principalement du riz, du quinoa, des pâtes et surtout de nombreux légumes. Je me suis aussi égaré dans les rayons de mon supermarché à la recherche de soja, de tofu et de seitan, histoire de varier mes recettes et de découvrir de nouvelles saveurs. J'ai également eu l'occasion d'essayer le fromage de légume, ou le faux-fourrage pour les intimes, dont je parlais ici, ainsi que la fausse graisse, la version végétalienne du foie gras, que j'ai l'intention de découvrir pour mes proches. à Noël.

Restaurant végétalien, pour tester si vous êtes végétalien ou non

Je vous l'ai dit depuis le début de mon test: manger de la sauce végétalienne est assez simple à la maison, mais c'est souvent compliqué à l'extérieur. Contrairement à Londres ou à Los Angeles, Paris n'est pas une ville aussi végétalienne et, mis à part les restaurants spécialisés, il est souvent difficile de suivre son régime végétalien dans les rues de la capitale. Nos brasseries se concentrent toujours sur des tables mélangées, des galettes de bœuf, du saumon frais et du poulet rôti, et nos menus de bistrot manquent d'alternatives végétaliennes. Par exemple, des veines végétaliennes se sont réfugiées dans des magasins végétaliens, tels que le restaurant Janine Loves Sunday, que j'ai eu l'occasion d'essayer cette semaine.

La carte complètement végétalienne n’a rien à envier à une brasserie "traditionnelle". Spaghetti à la Bolognaise, cheeseburger, vraie pizza, pad thai ou kebab maison, le tout avec une sauce végétalienne, sont au menu à des prix qui n'excèdent pas ceux pratiqués ailleurs à Paris. Mon cheeseburger, qui se compose de seitan, de soja, de champignons et de petits légumes, rivalise avec les burgers à la viande que je mange habituellement.

La saveur du seitan, préparé à la sauce Janine, est plus proche de celle du steak, avec une texture plus fondue et moins grasse qu'un hamburger classique. Le faux utilisé fait aussi la parade et l'ensemble est plus que convaincant. Le Pad Thai est également excellent et m'inspire pour de nouvelles recettes à la maison. Très parfumé, il prouve qu'un plat n'a pas nécessairement besoin de viande ou de poisson pour être savoureux.

Nous avons des desserts, un dimanche fait maison, un fondant au chocolat et un biscuit, également végétalien. C'est probablement à ce stade que je suis plus surpris: je ne ressens aucune différence avec sa version "traditionnelle", au point de me demander sérieusement si ce que je mange a été fait sans beurre, sans oeufs. et sans lait Confirmation de la serveuse, tout est végétalien et, à mon avis, n’a vraiment rien à envier aux desserts des autres brasseries parisiennes.

Deuxième discours végétalien que j'ai eu l'occasion d'essayer cette semaine: Cloud Cakes, dans le deuxième arrondissement de Paris, situé près de Janine Loves Sunday. Un café / salon de thé végétalien qui propose du cappuccino, du latte, du macchiato ou du chocolat chaud à base de laits à base de plantes. Leurs gâteaux me donnent aussi mauvaise mine et, pour le test, bien sûr, je décide d'essayer un pain à la banane, un gâteau aux carottes, un brownie et un biscuit. Oui oui.

Verdict? Comme Janine Loves dimanche, je ne ressens aucune différence de goût ou de texture. Le brownie végétalien fond comme tout autre brownie, le gâteau aux carottes est plus parfumé que ceux que j’avais eu la chance d’essayer jusque-là, le même pour le pain à la banane, également très fondant, et plein de carton pour le biscuit, croustillant et doux comme je les aime. Cet essai de Cloud Cakes m'a finalement convaincu que les gâteaux, le lait, la crème au beurre et les œufs n'étaient pas si nécessaires. J'ai l'intention de garder cette adresse sous le coude et, en dehors du test, de revenir régulièrement.

Les questions posées par le régime végétalien

Je vous l'ai dit depuis ma première semaine de tests: suivre un régime végétalien soulève de nombreuses questions dans la société, mais aussi parfois des désagréments. Mon entourage, surpris par mon approche, ne m’a pas épargné en termes de débats houleux et de questions plus ou moins bienveillantes. Parce que, comme je viens de l'expliquer ici, le véganisme déchaîne rapidement les passions. Il suffit de regarder les tweets qui accompagnent chaque article sur le sujet pour le comprendre. Je me concentrais uniquement sur moi, je n'impose rien à personne, mais je ressentais une certaine tension lorsque je me référais à mon test.

Histoire de savoir quoi répondre, et par souci d’information, j’ai profité de ce mois de novembre pour approfondir la question. Pour m'inquiéter "mais n'aura pas de carences?", J'explique maintenant que, selon la British Medical Association, les végétariens ont les taux d'obésité, d'hypertension et de maladies cardiovasculaires les plus bas. Je parle également du rapport de 2015 de l'Organisation mondiale de la santé, qui dénonçait les risques accrus de cancer, de maladies cardiovasculaires et de diabète de type 2 en cas de consommation excessive de viande.

Pour ceux qui ne voient pas grand intérêt dans mon approche, je mentionne également des vidéos de PETA ou de L214 sur l'élevage, ou le rapport Konbini sur les élevages de cochons français qui personnellement, pour le cochon, je vous parle également de l'impact environnemental du bétail, qui est responsable de 14,5% des gaz à effet de serre, dont 9,5% sont générés uniquement par l'élevage (Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture, 2013). Cela est inquiétant étant donné que la demande de viande devrait augmenter de 73% et la demande de lait de 58% entre 2005 et 2050 (Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture, 2011).

Le pouvoir du consommateur et son panier d'achat.

Mon test se termine demain et je n'ai pas l'intention de faire une orgie de fromage, d'œufs et de saucisses pour célébrer. La viande et le poisson ne me manquaient pas vraiment depuis un mois, mais je ne me sentais pas fatigué ni faible, je réalisais qu'il était possible de manger différemment, à moyen et long terme. Chaque fois que vous êtes sérieux et assurez-vous d’équilibrer votre alimentation.

Au cours de mes recherches et discussions au cours de ce mois de novembre, j'ai également compris le pouvoir du consommateur de changer les choses. En changeant simplement votre panier et en montrant que certaines choses ne sont finalement pas acceptables. Pour moi, cette expérience me fera changer beaucoup de choses dans mon assiette, c'est certain.

Aussi dans MSN: innovations dans le domaine du véganisme

Promotion chez notre partenaire