CUISINE – "Nous pensions que nous allions lire 342 livres alors qu'en réalité nous faisons tous du pain!" Ce trait d'esprit de l'illustratrice Marie Boiseau (à qui l'on doit l'excellente bande dessinée "Ni bon ni mauvais, ni l'inverse") était à la mode sur les réseaux sociaux: près de 14 000 j'aime ça. On comprend un peu pourquoi tant ce commentaire ironique résume parfaitement ce que l'on observe depuis le début de l'enfermement en France, notamment dans les grandes villes: ce n'est plus "tout le monde cherche son chat", mais "tout le monde fait son boulot" . pain ".

Pain aux marrons, belles pains de 375 grammes, pains au levain, pains à la semoule, baguettes bien dorées, pain indien traditionnel (chapati), photos d'internautes se succèdent: échappez à l'anxiété liée à la pandémie de coronavirus et à l'isolement par activation en le chauffage. Et donnez la priorité au pain, même lorsque les boulangeries sont encore ouvertes; peu importe, certaines personnes commencent même avec des petits pains

Après la tendance (le mot-clé #PainMaison explose sur Instagram, à cause de plus de 50 000 publications récentes), on s'interroge sur cette récupération du pain. Et si notre propension curieuse à façonner nos pains et nos baguettes à la maison en dit long sur la situation dans laquelle nous vivons aujourd'hui? Sous la farine, les réponses.

Nourriture de bien-être

"En fait, c'est la première chose qui m'est venue à l'esprit." Camille est une de ces voix inépuisables quand il s'agit de parler de pain, c'est normal, elle le mange chaque semaine. Pour elle, exagérée ou non, la question ne se posait pas: le pain était la preuve en soi. "A cause de la pâte lors de la fermeture, oh non, quelle douleur!", S'exclame l'enseignante de 26 ans.

Au milieu de ses longues journées de télétravail, un large éventail de rituels se déroule dans sa cuisine. Faites lever le pain, attendez, regardez-le grandir et dorer au four, mais aussi essayez des recettes, farines, formes diverses, explosez la matière. Le cuisinier est ravi: "Il faut" se salir les mains ", littéralement. C'est manuel, mais aussi sensuel, savoureux, super réconfortant."

C'est réconfortant, oui, car le pain est chaud, tout comme le généreux symbolisme qu'il invoque (partage, coexistence, frugalité), qui chatouille les narines et aiguise l'appétit, mais aussi à cause de ses odeurs pleines. Le four dégage une sorte de sérénité bénéfique. En ces temps difficiles, la fabrication du pain établit une autre routine, aussi gourmande que mentale, qui fait de petits gestes aimants et minutieux, et se termine par un sentiment de saine satisfaction alors que l'ennui et (surtout) l'anxiété règnent. . «L'acte même de faire du pain est super satisfaisant, dès le pétrissage», explique Daphné, 21 ans. Celui qui enchaîne des gâteaux et des baguettes à l'intérieur de son colocataire voit cela comme un plat essentiel: "C'est bon, ça se combine avec tout, c'est simple, c'est végétalien!"

À la recherche de pain perdu

En isolement, nous ne faisons pas nécessairement du pain pour plaire à tout le monde, mais surtout pour nous plaire et embrasser notre propre santé mentale. Il faut dire que cette activité partage avec la méditation et le yoga une donnée tellement maltraitée dans nos agendas "ordinaires": le temps. Il faut beaucoup pour concevoir vos pains et baguettes. Laisser reposer la pâte et le levain, pétrir, contrôler la cuisson. La patience, l'attention, l'attitude zen sont essentielles. Formez et contemplez, au lieu d'être pressé. C'est un retour à soi, au service de l'estomac.

«Parfois, je faisais du pain parfois, mais beaucoup moins parce que j'avais peu de temps au travail, et plus le reflet d'aller à la boulangerie quand je quittais ma maison», explique Camille, qui s'assure désormais de «faire la chose de A à le Z ". Sur sa tête, ils sont entrelacés avec des évocations parfumées de ciabatta et de pains avec des graines, des noix, des olives …

«Le temps disponible est le plus grand luxe de notre société», explique Bertrand. En compagnie de son ami Thomas, cet excellent gourmet présente le podcast "La grosse bouffe", évoquant avec érudition et humour la facette sociologique de l'alimentation: nourriture et Brexit, nourriture et identité (s), nourriture et "marketing merdique". Autrement dit, le retour du pain en réponse au régime aliénant du "pyjama party dans le métro" (quelque peu gênant à cause de la course des taureaux) lui semble très clair. "Quand le temps est écoulé, il consomme beaucoup pour compenser: les plats préparés, les surgelés, il va au supermarché au lieu d'aller dans les magasins spécialisés", admet le "présentateur de nourriture".

En privilégiant la levure naturelle à la farine industrielle, les consommateurs confinés reviennent à une relation plus naturelle, humaine et prolongée dans le temps, à l'opposé d'un rythme de vie (consommateur) nécessairement accéléré. Moins polluées, les grandes villes respirent enfin, et nous aussi. Et pendant ce temps, la pâte à pain cuite au four.

Voir aussi dans Le HuffPost: dans les coulisses de "vos gâteaux", pâtissiers amateurs qui cuisinent pour les soignants

Meilleure Vente n° 1
Mes recettes minceur et gourmandes, les classiques revisités
  • 96 Pages - 06/10/2020 (Publication Date) - M6 Editions (Publisher)
Meilleure Vente n° 2
Mes recettes minceur et gourmandes Croq'Kilos
  • 144 Pages - 04/17/2019 (Publication Date) - M6 Editions (Publisher)
Meilleure Vente n° 3
Meilleure Vente n° 4
Mes recettes healthy: BIM ! Prends toi en main avec mes recettes fitfightforever
  • 176 Pages - 09/19/2018 (Publication Date) - Marabout (Publisher)
Meilleure Vente n° 6
Simplissime 100 recettes : Objectif minceur
  • 224 Pages - 01/29/2020 (Publication Date) - Hachette Pratique (Publisher)
Meilleure Vente n° 7
La cuisine de la minceur durable : Avec 90 recettes savoureuses et bonnes pour la santé
  • 224 Pages - 05/20/2015 (Publication Date) - TERRE VIVANTE (Publisher)
Meilleure Vente n° 8
Simplissime light: Le livre de cuisine light le + facile du monde
  • Format :Relié
  • Auteur : Mallet, Jean-François
  • 384 Pages - 04/01/2016 (Publication Date) - Hachette Pratique (Publisher)
Meilleure Vente n° 9
Cuisine minceur avec Thermomix
  • 288 Pages - 05/27/2020 (Publication Date) - Larousse (Publisher)
Meilleure Vente n° 10
100 Recettes à dévorer - Cuisine minceur pour les gourmands
  • 192 Pages - 01/02/2015 (Publication Date) - Solar (Publisher)