Quelles en sont les causes et quels sont les moyens de les éviter ?

Quelles en sont les causes et quels sont les moyens de les éviter ?


Une récente enquête de Santé publique France révèle qu’entre 2016 et 2018, En France, un décès maternel survient tous les 4 jours. pour une cause liée à la grossesse, à l’accouchement ou au post-partum. Qu’est-ce que la mort maternelle ? Quelles sont les causes ? Existe-t-il des moyens de l’éviter ? On fait le point.

Qu’est-ce que la mort maternelle ?

décès maternel Cela signifie le décès de la mère pendant la grossesse ou dans les 42 jours suivant la fin de la grossesse. La mort maternelle n’est ni accidentelle ni fortuite et peut être liée à une cause précise, ou à une cause aggravée par la grossesse, ou encore à une cause aggravée par les soins nécessités par la grossesse.

en distinguant deux catégories de décès maternels :

  1. Décès de cause obstétricale directe qui font suite à des complications obstétricales (grossesse, accouchement et post-partum), à des interventions ou à l’omission de traitement, voire à un traitement inadéquat.
  2. Décès de cause obstétricale indirecte qui sont la conséquence d’une maladie préexistante ou d’une affection survenue pendant la grossesse et aggravée par ses effets physiologiques.

Selon un récent rapport de Santé publique France, de 2016 à 2018, on déplore en France un décès maternel tous les 4 jours pour une cause liée à la grossesse, à l’accouchement ou au post-partum.

A savoir ! Publié le 3 avril, ce rapport s’appuie sur les données de l’Enquête nationale confidentielle sur les décès maternels (ENCMM).

Décès maternel : causes et facteurs de risque identifiés

Plus précisément, au cours de cette période, il y a eu 272 décès maternels pendant la grossesse ou dans l’année qui a suivi sa fin. 197 de ces décès répondaient à la définition internationale de décès maternel, c’est-à-dire qu’ils étaient survenus dans les 42 jours suivant la fin de la grossesse.

De principales causes de mortalité maternelle jusqu’à un an, citons le suicides qui occupent désormais la première place (17%) devant maladies cardiovasculaires (14 %). Toutefois, les maladies cardiovasculaires restent la principale cause de mortalité durant les 42 jours qui suivent la fin de la grossesse. Concernant les hémorragies obstétricales, s’il y a dix ans elles représentaient la première cause de mortalité maternelle par an, elles sont devenues 5mon position et afficher un niveau stable au cours de la période 2016-2018.

Cette étude a également pris en compte les caractéristiques sociodémographiques des femmes décédées. Par exemple, Par conséquent, le risque de mortalité s’est avéré plus élevé :

  • Chez la femme de 35 à 39 ans: avec un risque de mortalité multiplié par 2,6 par rapport aux femmes âgées de 20 à 24 ans.
  • Chez la femme de plus de 40 ans: avec un risque de mortalité multiplié par 5 par rapport aux femmes âgées de 20 à 24 ans.
  • Dans le femmes souffrant d’obésité: avec un risque doublé par rapport à la population générale des femmes enceintes.
  • Chez les femmes résidant dans les départements et régions d’outre-mer : le risque est double par rapport à la moyenne métropolitaine.

Vers une réduction du nombre de décès maternels ?

Pour les auteurs de cette étude, réduire le nombre de décès maternels est possible puisque 60 % des décès maternels sont « probablement » (17 %) ou « possiblement » (43 %) évitables. Parmi les facteurs les plus fréquemment impliqués dans ces décès évitablescitons :

  • L’insuffisance de l’attention apportée.
  • Manque d’organisation des soins.
  • Manque d’interaction entre les femmes et le système de santé.

De ces observations, les experts en charge de cette étude ont extrait 30 messages clés dans le but de Améliorer la coordination de la prévention, du dépistage et des soins.. Ils soulignent l’importance d’étudier et d’identifier les facteurs de risque possibles de dépression périnatale chez les femmes enceintes, ainsi que la nécessité de les contrôler jusqu’à la période post-partum.

Déborah L., Docteur en Pharmacie

Sources

– Décès maternels en France : mieux comprendre pour mieux prévenir. Septième rapport de l’Enquête Nationale Confidentielle sur les Décès Maternels (ENCMM), 2016-2018. www.santepubliquefrance.fr. Consulté le 10 avril 2024.
– Mortalité maternelle. www.cepidc.inserm.fr. Consulté le 10 avril 2024.

💪Transformez Corps & Esprit avec Gorillaz Fitness ! 🌟

Découvrez un programme unique qui allie fitness, yoga et conseils nutritionnels pour sculpter votre silhouette tout en nourrissant votre esprit.
Ne laissez pas passer cette chance de vivre une expérience holistique qui revitalisera chaque aspect de vous-même. ✨

👇👇👇 Rejoignez Gorillaz Fitness dès aujourd’hui et embrassez la meilleure version de vous-même !👇👇👇


Quelles en sont les causes et quels sont les moyens de les éviter ?

source fitness

source

Étiquettes : , , , , , , , , , ,