Quoi qu'il arrive ce soir, il y aura au moins un joueur qui atteindra sa première grande finale du PDC lorsque Glen Durrant affrontera le débutant Dimitri van den Bergh, tandis que nous pourrions également nous garantir un champion du monde de matchplay si Michael Smith battait également Gary Anderson. le premier de ce soir. quatre dernières confrontations.

Évidemment, quiconque a suivi mon aperçu au début gardera les doigts croisés sur cette suggestion 25/1. Bully Boy peut sécuriser au moins un paiement aller-retour, mais c'est évidemment un grand pas à franchir.

World Matchplay: samedi 25 juillet

DOUBLE SUGGÉRÉ

SESSION APRÈS-MIDI

  • Couverture TV: Sky Sports (2000 GMT)
  • Demi finales: Le meilleur des 33 jambes
    Chaque partie doit être gagnée avec deux manches claires, avec un maximum de cinq manches supplémentaires avant que la sixième manche supplémentaire soit une mort subite. Par exemple, si le jeu atteint 19-19, alors la 39e étape sera la dernière et décisive.
  • Terminer le tirage au sort, les résultats et le calendrier du World Matchplay

Gary Anderson (11/10) contre Michael Smith (11/10)

  • Tête à tête: 9-7 (TV: 4-4)
    Depuis janvier 2018: 1-5 (TV: 1-4)
    Rencontres 2020: 0-0
  • Diplômes PDC supérieurs: 47-10 (TV: 15-1)
    Titres cette saison: 1-0 (TV: 0-0)
  • Ordre de mérite de PDC: 8º – 5º
    Ordre du mérite ProTour: 25 – 15
  • Moyenne du tournoi: 94,59 – 97,56
    Meilleur tournoi: 98.09 – 101.02
  • Total 180: 20 – 26
    Plus de 180 dans un match: 9 (x2) – 13
  • Plus de 100 paiements (le plus élevé): 2 (108) – 6 (124)
    Pourcentage de paiement: 35% (37/106) – 50% (40/80)
    Meilleur résultat de correspondance%: 40,74% (11/27) – 62,5% (10/16)

Michael Smith frapper son ami proche et mentor Gary Anderson en finale pour remporter son titre principal aurait fait une certaine histoire.

Dans l'état actuel des choses, ils sont pour la deuxième fois en demi-finale, s'étant également retrouvés à ce stade de la Premier League 2018 lorsque Bully Boy est apparu comme l'opprimé pour être frappé par un incroyable Michael van Gerwen lors de sa finale de premier niveau. plus haut.

Smith, comme nous le savons tous, a volé sous l'aile légendaire de l'Ecossais pendant de nombreuses années pendant son séjour dans la même écurie administrative, mais bien qu'ils soient toujours des alliés très proches en tournée, il a maintenant accumulé beaucoup d'expérience en solo. dans sa propre quête de grandeur.

En 2016, Anderson a déclaré: "Je lui ai appris presque tous les trucs du livre, mais j'ai omis de le frapper. Je ne peux que l'aider à suivre le bon chemin. Pendant 20 ans, vous apprenez, vous regardez, vous écoutez, vous voyez des choses. Je continue simplement. les voies droites. "

Ne voulant pas lancer trop de jeux de mots évidents, ce chemin droit a aidé à mener le joueur de 29 ans au sommet et se classera quatrième au monde lorsque le nouveau classement sortira lundi.

Mais l'Ordre du mérite est la dernière chose dans l'esprit de tout joueur. Tout ce qui compte maintenant, c'est de remporter le trophée Phil Taylor entre vos mains.

Pour Smith, cela signifierait une sixième grande finale télévisée et une autre occasion en or de finalement abattre cette porte après avoir été deuxième du Championnat du monde (2018), World Matchplay (2019), Premier League (2018), Masters (2020)). et la finale la moins appréciée des World Darts Series (2018).

Pour Anderson, cela représenterait une dix-neuvième finale majeure du PDC et une occasion de soulever son neuvième trophée TV (y compris les événements des World Series) et son deuxième World Matchplay après sa carrière inoubliable en 2018 dans laquelle il a également frappé un neuf dard.

Considérant que le joueur de 49 ans se dirigeait vers 2020 et que beaucoup attendaient avec impatience une année difficile pour lui en raison des prix qu'il défendait contre ses succès à l'Open britannique et au World Matchplay, ce serait un moyen de faire taire le sceptique.

Cependant, après avoir jeté un nouveau regard sur l'homme de St.Helens, qui a révélé les secrets de sa perte de poids de deux pierres dans une interview avec Sporting Life il y a quelques semaines, il à 25/1 dans chaque sens n'a évidemment pas besoin pour vous dire qui vous préféreriez gagner.

La forme de ses performances et le caractère qu'il a montré, même par rapport à Anderson, n'ont fait que renforcer ma confiance, c'est pourquoi je le soutiens encore une fois.

Smith a continuellement produit les moyennes les plus élevées, a lancé une quantité incroyable de 180 et a également remporté des gains importants en cours de route, l'aidant à vaincre Jonny Clayton (10-3), à produire un retour passionnant pour battre Mensur Suljovic (14- 12) de 9-6 vers le bas, puis arrêtez le dangereux Krzysztof Ratajski 16-13.

Anderson, en revanche, a admis avoir lutté contre les circonstances à huis clos lors des premiers tours, malgré l'expérience de la victoire dans cette situation à l'Open britannique de 2018 et après avoir combattu Justin Pipe ( 10-5) et James Wade (11-8), en moyenne 90 sous la normale, l'ont porté à 98,09 contre Simon Whitlock (16-12).

Mais peut-il produire suffisamment de magie ancienne sur les 33 meilleures jambes contre le jeune homme affamé et talentueux? Je ne suis pas si sûr.

Prédiction: 12-17

Pari suggéré: Michael Smith remporte le match, marque plus de 7,5 180s et paie plus de 111,5 à 6/4

Glen Durrant (4/7) contre Dimitri van den Bergh (11/11)

  • Tête à tête: 0-0
    Rencontres 2020: 0-0
  • Diplômes PDC supérieurs: 2-0 (TV: 0-0)
    Titres cette saison: 0-0 (TV: 0-0)
  • Ordre de mérite de PDC: 15-26
    Ordre du mérite ProTour: 10 – 28
  • Moyenne du tournoi: 98,28 – 97,18
    Meilleur tournoi: 106,93 – 98,42
  • Total 180: 17 – 20
    Plus de 180 dans un match: 7 – 11
  • Plus de 100 paiements (le plus élevé): 4 (115) – 8 (164)
    Pourcentage de paiement: 39% (39/100) – 39% (37/95)
    Meilleur résultat de correspondance%: 45% (11/24) – 41,67% (10/24)

Quiconque a eu la prévoyance de soutenir Dimitri van den Bergh avec une probabilité d'environ 200/1 avant qu'une fléchette ne soit lancée se sentira plutôt bien en ce moment, et sur le dos de ce que nous avons vu jusqu'à présent, vous imaginez vos chances d'obtenir au moins un paiement aller-retour épais.

Son raisonnement peut être dû au fait qu'il a passé trois mois chez le champion du monde Peter Wright pendant la fermeture, et bien que les effets n'aient peut-être pas été évidents lors du PDC Home Tour ou de la récente série d'été à Milton Keynes, nous devrions tous avoir été mieux préparé pour cette carrière potentielle.

Après tout, le double champion du monde junior sans méfiance avait déjà la réputation d'avoir sauvé ses meilleures performances pour la mise en scène après avoir atteint quatre quarts de finale majeurs en simple depuis le début de 2018, et cinq à la télévision au total s'il inclut la Coupe du monde. Événement de la Série 2018 en Allemagne où il a terminé deuxième derrière Mensur Suljovic devant 20000 fans, tandis que la nuit dernière était également la troisième consécutive de sa carrière au Championnat du Monde et au UK Open. Donc, regarder les tournois non télévisés susmentionnés comme des guides de forme était, pour lui en particulier, une sorte de hareng rouge.

À 26 ans et désireux de franchir la prochaine étape importante de sa carrière, qui mieux que Snakebite avec son expérience de le faire, bien que plus tard dans la vie, pour profiter de cette intrépidité juvénile et de cette arrogance affable dans une force plus meurtrière?

The Dream Maker n'était pas en colère contre un joueur qui n'avait jamais battu à Nathan Aspinall pour manquer d'un vainqueur contrôlé 10-5, il a montré un vrai caractère pour se battre de 8-5 pour vaincre Joe Cullen 11-9 dans un thriller réel avant de produire un merveilleux aperçu pour garder Adrian Lewis sur le salaire. Et quand Jackpot a réduit l'écart à 14-11 contre 10-4, il a résisté à la pression pour l'achever.

L'une des clés de son succès a été son merveilleux résultat élevé, avec un gain spectaculaire de 156 qui s'est avéré crucial contre Aspinall, qui a même applaudi malgré la douleur de manquer de peu ses sommets pour le mettre 7-5, tout en frappant quatre de plus. 100+ contre Cullen et une autre paire la nuit dernière, dont un 164 étourdissant.

Naturellement, il est un étranger marginal contre un vainqueur expérimenté qui joue dans sa quatrième demi-finale de PDC depuis son arrivée sur la tournée plus tôt cette année, mais cela pourrait vraiment aller au but.

Hier soir, Glen Durrant a dû montrer chaque once de la formidable force mentale qui a sous-tendu sa carrière après un mauvais départ contre l'opprimé Vincent van der Voort lui avait laissé une fiche de 10-5 dans une course initiale à 16.

Cependant, dès que le roi BDO a surpassé ces deux fléchettes consécutives pour réduire l'écart à 12-10 et que le destroyer néerlandais a perdu son sang-froid avec son tir aux aisselles, il n'y aurait qu'un seul gagnant.

Maintenant, bien que VDV ait diffusé de grandes parties de ce jeu jusqu'à ce que cela compte vraiment, ne laissez pas ces scènes ridicules vous amener à penser que Duzza n'était pas en forme.

Sur 34 jambes de fléchettes, les deux joueurs ont raté 68 fléchettes combinées en double (Durrant 33, VDV 35), mais 30 d'entre eux sont venus sur ces deux jambes, avec Duzza coupable de 17 seulement.

Malgré cela, il était toujours en moyenne de 95,21 par rapport à 93,79 de son adversaire, tout en se retrouvant avec un pourcentage de paiement assez respectable, dans ces circonstances, de 35,29%.

Puis il a dit: "Je veux passer au niveau suivant maintenant. C'est une excellente opportunité: les quatre graines principales sont tombées et j'ai esquivé une balle ce soir."

Duzza, bien sûr, a sorti l'une de ces graines de manière si impressionnante sous la forme de Peter Wright, et douze mois après avoir battu Michael van Gerwen sur le chemin des demi-finales 2019, il est désespéré de franchir une autre étape majeure de son incroyable carrière.

S'il va plus loin, j'espère que le joueur de 49 ans le surpassera, mais ceux du côté de Dancing Dimitri devront peut-être s'attendre à ce qu'il se mette dans une position décente et puisse tenir le coup. Quoi qu'il en soit, attendez-vous à plus de 100 finitions des deux joueurs dans un match de haute qualité.

Prédiction: 17-14

Paris suggérés: Cinq paiements ou plus sur plus de 100 dans le match du 8/11, le match aura plus de 27,5 manches, le paiement le plus élevé aura plus de 124,5 et plus de 13,5 au total 180 au 11/10

Cliquez ici pour voir le tirage au sort et le calendrier du World Matchplay 2020

Contenu de fléchettes associé

Jeu responsable

Nous nous engageons à soutenir le jeu responsable. Les paris recommandés sont recommandés pour les plus de 18 ans et nous recommandons aux lecteurs de parier uniquement ce qu'ils peuvent se permettre de perdre.

Si vous êtes préoccupé par votre jeu, appelez le National Gambling Helpline au 0808 8020133 ou visitez begambleaware.org.

Vous trouverez plus d'assistance et d'informations sur Gamcare et Gamingtherapy.org.

Meilleure Vente n° 1
Meilleure Vente n° 2
Mes Recettes healthy - Edition collector avec livret Fatburner et étui
  • 200 Pages - 11/13/2019 (Publication Date) - Marabout (Publisher)
Meilleure Vente n° 3
Mon programme minceur 30 jours
  • 144 Pages - 06/10/2020 (Publication Date) - Larousse (Publisher)
Meilleure Vente n° 4
Mes recettes healthy: BIM ! Prends toi en main avec mes recettes fitfightforever
  • 176 Pages - 09/19/2018 (Publication Date) - Marabout (Publisher)
Meilleure Vente n° 5
Mieux manger toute l'année - 2020
  • cuisine|9782263162473
  • 456 Pages - 10/10/2019 (Publication Date) - Solar (Publisher)
Meilleure Vente n° 6
Le grand livre de l'extracteur de jus: 300 recettes pour faire le plein de vitamines
  • 256 Pages - 10/25/2017 (Publication Date) - Larousse (Publisher)
Meilleure Vente n° 7
La Bible officielle du TOEIC® (conforme au nouveau test TOEIC)
  • 624 Pages - 05/09/2018 (Publication Date) - Hachette Éducation (Publisher)
Meilleure Vente n° 8
Jus, la cure détox et minceur
  • Format :Broché
  • Auteur : Cross, Joe
  • 272 Pages - 04/22/2015 (Publication Date) - Larousse (Publisher)
Meilleure Vente n° 9
L'assiette à malices : 101 astuces pour cuisiner sain, vite, bon, à petit prix
  • 1 Page - 06/07/2012 (Publication Date) - Thierry Souccar (Publisher)
Meilleure Vente n° 10
En 2h je cuisine pour toute la semaine spécial débutants: 10 semaines de menus - 50 recettes inratables
  • 96 Pages - 06/12/2019 (Publication Date) - Hachette Pratique (Publisher)