Conseils de remise en forme efficaces pour la santé des femmes et la perte de poids

Je me souviens de ma dernière année de lycée, mon meilleur ami depuis la cinquième année vivait en France. Il a écrit qu’ils n’aimaient pas beaucoup les Américains. « Ils pensent que nous sommes tous gros », a-t-il déclaré. Avec son propre corps mince, bien sûr, il a confondu sa croyance.

Cependant, il a ajouté une pierre angulaire amusante, ou peut-être ironique, au sujet. « Je suis allé dans un magasin et ils vendaient des statues de ces grosses personnes, et au bas de chacune d’entre elles était écrit » Américain « . »

L’obésité n’est pas seulement un problème américain. Selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS), il s’agit d’un problème mondial. Ils l’appellent globesité. Paradoxalement, sa compréhension de ce problème a commencé avec sa mission initiale d’éliminer la faim et la malnutrition. Nous vivons dans un monde où beaucoup n’ont rien à manger et beaucoup mangent trop. De 1995 à 2000, le nombre d’adultes obèses dans le monde est passé de 200 millions à 300 millions. Soit une augmentation de 50 % en seulement 5 ans !
Qu’est-ce que l’obésité et qu’est-ce que le surpoids?

Le surpoids signifie un excès de poids corporel. Cet excès de poids peut être du muscle, des os, de la graisse et/ou de l’eau corporelle. L’obésité fait spécifiquement référence à une proportion anormalement élevée de graisse corporelle. Vous pouvez être en surpoids sans être obèse, par exemple un bodybuilder ou autre athlète très musclé. Mais de nombreuses personnes en surpoids sont également obèses. La principale façon de déterminer si vous êtes en surpoids ou obèse est votre indice de masse corporelle (IMC). Il ne mesure pas directement la graisse corporelle et n’est pas spécifique au sexe, mais il vous donne une estimation assez fiable.

Pour trouver votre IMC, divisez votre poids (en kilogrammes) par votre taille en mètres au carré. Oui, pour ceux d’entre vous qui ont des problèmes de mathématiques, c’est complexe, alors je vais vous donner un site Web qui le comprendra pour vous, le calculateur d’IMC du National Institute of Health (http://www.nhlbisupport.com/bmi/). Cela vous dira très rapidement si vous êtes normal, en surpoids ou obèse, et fait tous les calculs et conversions métriques pour vous !

Le surpoids est défini comme un IMC supérieur à 25 (y compris ceux ayant un IMC supérieur à 30 également), et l’obésité est un IMC supérieur à 30. Par conséquent, toutes les personnes obèses sont en surpoids, mais toutes les personnes ne sont pas en surpoids.

L’épidémie d’obésité

L’obésité, ce n’est pas seulement ne pas se sentir bien ou avoir du mal à avoir des rendez-vous…

* Conduit à plus de 300 000 décès prématurés chaque année aux États-Unis. 90 000 sont des décès par cancer évitables. (CENTRES POUR LE CONTRÔLE ET LA PRÉVENTION DES CATASTROPHES)

* Les hommes gravement obèses meurent 13 ans plus tôt que les hommes de poids normal (JAMA).

* En tant que tueur en Amérique, l’obésité est juste derrière le tabac. (CENTRES POUR LE CONTRÔLE ET LA PRÉVENTION DES CATASTROPHES)

L’industrie de la perte de poids

* Dépenses : les Américains dépensent entre 40 et 50 milliards de dollars par an pour perdre du poids.

* Résultats : je n’ai vu aucune nouvelle récente indiquant que les Américains perdent du poids, n’est-ce pas ?

* Conclusion : Ce que les gens font ne fonctionne pas. Si nous voulons des résultats différents, nous devons essayer une solution différente.

Perte de poids par acupuncture : fantasme ou réalité ?

* Fantasme ou réalité ? En tant que praticien de médecine chinoise bien formé et assez conservateur, j’avais supposé que l’acupuncture pour perdre du poids était une mode marketing et un fantasme des patients.

* Preuve : Mais en recherchant mon prochain livre, Médecine chinoise : Un guide pratique pour une guérison optimale, je suis tombé sur des informations étonnamment positives qui m’ont fait changer d’avis.

Données cliniques collectives de médecine chinoise sur la perte de poids par acupuncture

La médecine chinoise a des milliers d’années d’expérience clinique. Ces données collectives ne sont pas aussi convaincantes que les essais contrôlés randomisés, mais elles contiennent la vérité : elles sont imparfaites, mais elles sont toujours valables et importantes.

Une étude du gouvernement américain dans les années 1980 a conclu que 85 % de la médecine occidentale est basée sur l’expérience clinique et non sur la recherche. (US Congressional Office of Technology Assessment, The Impact of Randomized Controlled Trials on Health Policy and Medical Practice, Background Paper OTA-BP-H-22. Voir aussi le livre de Michael Millenson, Demanding Medical Excellence)

Il existe de bonnes recherches sur la médecine chinoise à Taïwan, en Australie et en Europe qui sont ignorées par les scientifiques américains et les médias. Une grande partie de la recherche en chinois n’a même pas été traduite en anglais.
Sept études d’acupuncture pour la perte de poids

Comment ça marche : En améliorant la fonction de deux voies neuroendocriniennes qui régulent de nombreux processus corporels, y compris le métabolisme.

Que fais-tu:

* Réduit le poids corporel, la graisse corporelle, les niveaux d’insuline et les niveaux de lipides sanguins.

* Diminue l’appétit excessif et permet de satisfaire plus facilement votre faim avec moins de nourriture.

* Diminue la prise de poids de la ménopause.

* Dans une étude, l’acupuncture a enlevé 10 livres en 2 mois, ce qui se traduit par 60 livres en un an !

* Combiné à la surveillance de l’alimentation et aux conseils d’aérobie, non seulement vous perdez du poids et de la graisse corporelle, mais vous les réduisez, surtout si vous faites de l’exercice avec diligence.

(Voir les références à la fin de l’article pour la recherche)
Usage abusif et mauvaise législation de l’éphédra

L’éphédra est une plante chinoise contre le rhume et la toux. Il a été utilisé à mauvais escient pour augmenter le métabolisme et cette mauvaise utilisation a causé de nombreux décès. En conséquence, la FDA envisage une interdiction totale des produits à base d’éphédra. On peut reprocher deux choses importantes :

1. Les entreprises de suppléments qui se soucient plus de votre argent que de votre santé (non, toutes ne le sont pas, mais certaines le sont, en particulier celles qui commercialisent des formules de perte de poids).

2. L’idée que l’on peut se soigner en toute sécurité avec des herbes : L’automédication, quelle qu’elle soit, est risquée. L’automédication à base de plantes n’est plus à l’ordre du jour et les gens pensent généralement qu’elle peut être pratiquée en toute sécurité. La débâcle de l’éphédra est un exemple de la dangerosité qu’elle peut être.

Traditionnellement, les herbes chinoises sont données dans des formules (pas seules), ce qui est plus sûr et plus personnalisé. Ils sont prescrits par un praticien de médecine chinoise qui diagnostique d’abord vos déséquilibres spécifiques. L’éphédra ne serait jamais administrée pour perdre du poids, mais uniquement pour certains types de rhumes et de toux, et uniquement pour les personnes dont le corps peut le supporter.

Aucune herbe traditionnelle chinoise ne devrait être interdite sans permettre aux médecins chinois de continuer à l’utiliser traditionnellement.
Fringales

* Problème n° 1 (Carence en enzymes) : Les aliments dont vous avez envie dépendent de vos déséquilibres personnels. La science digestive moderne explique que lorsque votre corps ne peut pas digérer un aliment, il en redemande, il n’obtient pas ce dont il a besoin. Cela conduit à un cycle d’envie et de consommation de la nourriture exacte que vous ne pouvez pas digérer.

* Problème n°2 (Faible taux de sucre dans le sang) : Un autre cercle vicieux se produit lorsque vous ne pouvez pas digérer les glucides complexes, donc votre taux de sucre dans le sang est bas, vous mangez donc des glucides simples qui augmentent votre taux de sucre dans le sang, ce qui augmente l’insuline, abaissant votre taux de sucre dans le sang de nouveau. , et vous êtes coincé à manger des beignets et vous vous sentez mal.

* Solution : Les enzymes (je recommande diverses formulations d’enzymes d’une société appelée Transformations) et les formules à base de plantes chinoises peuvent vous aider à digérer vos aliments et à briser les deux cycles.

La perte de poids peut être effectuée en toute sécurité si elle est effectuée lentement et naturellement.

Vous pouvez perdre jusqu’à 2 kilos par semaine sans les reprendre. Cela signifie que vous pourriez perdre 104 livres cette année et ne pas les récupérer !

Le changement positif, c’est comme étirer un élastique : s’il est trop étiré et trop vite, il se casse ou est à nouveau touché.

Évitez donc la tentation de prendre une solution facile comme l’éphédra ou le citrus aurantium (tous deux des herbes chinoises mal utilisées), car vous reprendrez du poids et risquerez des problèmes cardiaques et des accidents vasculaires cérébraux.
5 choses à faire maintenant
Perdre 10 kilos en 2 mois
Et éloignez-les :

1. Évitez les suppléments hautement commercialisés; consultez plutôt un herboriste professionnel qualifié (acupuncteur); c’est plus sûr et plus efficace ; ma préférence serait un praticien de médecine chinoise, mais certains herboristes occidentaux très instruits sont bons aussi.

2. Perte de poids par acupuncture : Consultez un acupuncteur/herboriste chinois. Obtenez de l’acupuncture (une à trois fois par semaine) pour réguler votre métabolisme en toute SÉCURITÉ et satisfaire votre faim. Votre acupuncteur peut également vous fournir des herbes qui équilibreront votre digestion et vos fringales, et sur la base de votre diagnostic de modèle chinois, il peut également vous fournir des conseils diététiques personnalisés. Les herbes et les enzymes (formulations spécifiques de la société d’enzymes Transformations) peuvent supprimer vos fringales.

3. Élaborez un plan et des objectifs avec votre acupuncteur et instructeur d’aérobic; rendez-le réaliste et respectez-le. Si vous vous trompez, ne vous en faites pas, remettez-vous sur la bonne voie dès que vous le pouvez. Tout progrès vaut mieux que rien.

4. Mangez moins, faites plus d’exercice – Adoptez un régime alimentaire faible en gras et ne manquez pas le petit-déjeuner ! Pesez-vous régulièrement et faites de l’exercice pendant une heure par jour. Commencez par marcher quelques minutes chaque jour ou par monter les escaliers au travail. N’exagère pas! N’oubliez pas l’élastique. En fait, vous voudrez peut-être porter un élastique autour de votre poignet pour vous rappeler de faire des changements lentement. Obtenez de l’aide pour l’exercice aérobique : un cours public ou des conseils d’aérobic privés.

5. Rejoignez un groupe de soutien comme Weight Watchers ou Overeaters Anonymous. Il n’y a rien de tel que des amis positifs pour vous remonter le moral et vous garder sur la bonne voie. Les membres d’OA disent que ce programme d’action spirituelle a changé leur relation avec la nourriture.

Références et ressources

1. US Congressional Office of Technology Assessment, The Impact of Randomized Controlled Trials on Health Policy and Medical Practice, Background Paper OTA-BP-H-22.

2. Le livre de Michael Millenson, Exiger l’excellence médicale

3. Effet de l’acupuncture sur la perte de poids évalué par la fonction surrénale. Journal of Traditional Chinese Medicine, septembre 1993, 13 (3) : 169-73.

4. Wozniak, P., Oszukowski, P., Stachowiak, G. et Szyllo, K. [The effectiveness of low-calorie diet or diet with acupuncture treatment in obese peri- and postmenopausal women] (en polonais). Ginekol.Pol. Vol.74 Numéro 2 pp. 102-107. 2003

5. Acupuncture sur la rate, l’estomac et les points de canal Ren Mai pour le traitement de l’estomac et de l’intestin. Modèle de chaleur complète Obésité simple. Résumé et traduit par Bob Flaws, Dipl. CA Y CH, Lic. Ac., FNAAOM, FRCHM

6. Richards D, Marley J. Stimulation des points d’acupuncture auriculaire dans la perte de poids. Aust Fam Physician, juillet 1998; 27 Suppl 2: S73-7.

7. Zhao, M., Liu, Z. et Su, J. La relation temps-effet de l’action centrale dans le traitement d’acupuncture pour la réduction de poids. J Tradit Chin Med Vol.20 Édition 1 pp. 26-29. 2000

8. Liu, Z. Mécanismes sous-jacents aux effets de la moxibustion d’acupuncture dans l’obésité simple compliquée par l’hypertension. Inter J Clin Acup 371-378, 1995.

9. Études de l’industrie de la perte de poids

10. Prévalence et effet de l’obésité

11. Mangeurs compulsifs anonymes

Pack Minceur 150 € Offert !