31 octobre 2019

Une nouvelle étude vise à réduire
taux d'abandon élevé chez les patients du Pacifique en attente d'une perte de poids
la chirurgie

Peuples du Pacifique
en Nouvelle-Zélande, ils présentent le taux d'abandon scolaire le plus élevé en poids
perte ou chirurgie bariatrique en dépit d'être le plus touché par
conditions de santé liées à l'obésité.

Université d'Auckland
Dr. Tamasin Taylor, chercheuse émergente du Pacifique, de Samoa
patrimoine, a reçu le Sir Health Council du Conseil de la recherche sur la santé (CRH)
Thomas Davis Health Research Fellowship pour évaluer si un
L'initiative de soutien préopératoire dirigée par le Pacifique pourrait changer cela.
améliorer les taux de rétention des patients dans le Pacifique et
les résultats du traitement qui commencent par la chirurgie bariatrique
programme à Auckland City Hospital.

Cette nouvelle communauté
il résulte de l'actuel Pacifique financé par HRC par le Dr Taylor
recherche postdoctorale, qui sera achevée sous peu, qui
a identifié des barrières systémiques, sociales et économiques
Les patients néo-zélandais du Pacifique sont confrontés lors de la référence
aux programmes de chirurgie bariatrique financés par l’État.

"Mon
étude actuelle a exploré les raisons pour lesquelles
Stade préchirurgical de la chirurgie bariatrique (environ trois à six
mois avant la chirurgie) est le point clé auquel le Pacifique
les patients sont significativement vulnérables à la déconnexion avec
services de santé publique et d’abandon scolaire », a-t-il déclaré.

Entre 2007 et 2016, environ 73% du Pacifique
patients inscrits à l'hôpital bariatrique de Auckland City Hospital
programme de chirurgie a chuté avant de subir votre
chirurgie, et 87 pour cent des hommes du Pacifique. C'était en
comparaison avec un taux d'abandon scolaire de 39% en Nouvelle-Zélande
Européens et 50% pour les Maoris, explique le Dr Taylor.

ONGLE
Une étude nationale a révélé qu'entre 2009 et 2014, seulement 0,7% des
des 1000 peuples du Pacifique atteints d'obésité morbide ont reçu
chirurgie bariatrique comparée à trois sur 1000
Nouvelle-Zélande européenne obèse morbide 1. Cela se traduit par 7
10.000 personnes atteintes d’obésité morbide dans le Pacifique, contre 30 en
10 000 Européens néo-zélandais atteints d'obésité morbide. Dr. Taylor dit
C’est le cas même si les populations du Pacifique du New
La Zélande a les taux les plus élevés d'affections liées à l'obésité
comme le diabète de type 2, l'apnée du sommeil, l'hypertension et
maladie rénale – conditions qui peuvent être significativement
amélioré ou résolu par un traitement de chirurgie bariatrique.
Par exemple, il a été démontré que la chirurgie bariatrique est résolue
diabète de type 2 chez environ 80% des patients qui suivent
chirurgie 2.

Actuellement en Nouvelle-Zélande, chirurgie
exigences de préparation pour les fonds bariatriques financés avec des fonds publics
Les programmes de chirurgie varient selon les conseils de santé de district.
Cependant, ils incluent généralement la nécessité d'assister
rendez-vous pré-opératoires et réunions de groupes de soutien,
changements démontrables dans le régime alimentaire et l'activité physique et, en
Dans certains cas, perdez un pourcentage établi d'excès de poids.

Dr
Taylor dit que l'un des problèmes avec ces exigences est
qui sont traités comme également réalisables pour tous
patients

"La réalité est que les patients du Pacifique sont
plus susceptibles d’être désavantagés, car beaucoup sont confrontés à des
barrières structurelles dans les programmes hospitaliers et
barrières sociales et économiques importantes. Clinique
environnement et la représentation insuffisante du personnel du Pacifique sont
Obstacles particuliers au développement de la sécurité émotionnelle et de la confiance en soi
et l'acceptation du processus chirurgical avec les patients et
leurs familles. "

Stigmatisation entourant la chirurgie, sociale
pressions de la famille et des amis, et un manque de positif
les modèles jouent également un rôle de barrière
chirurgie », explique le Dr Taylor, qui prépare actuellement un
document de publication sur ces résultats basé sur
entretiens avec des professionnels de la santé et
patients

"Bien que la chirurgie bariatrique ne soit pas la
réponse de la population à l'obésité, il est crucial que
les patients qui sont référés pour une chirurgie et acceptent une place dans
Les programmes de chirurgie bariatrique bénéficient d’un soutien adéquat pour:
surmonter le stade pré-opératoire ", explique le Dr Taylor.

Comme
une partie de ses deux années de recherche sur la santé par Sir Thomas Davis
Bourse, le Dr Taylor développera un programme dirigé par le Pacifique
groupe de soutien préopératoire pour les patients du Pacifique inscrits dans
le programme de chirurgie bariatrique à l'hôpital d'Auckland City,
avec la contribution de l'équipe de chirurgie dirigée par un spécialiste bariatrique
M. Grant Beban chirurgien. Le groupe aura également beaucoup
participation d'anciens bariatriques du Pacifique qui ont réussi
patients en chirurgie

Directeur de recherche HRC Pacific
l’investissement, Tolotea Lanumata, dit que si elle réussit, cette
la recherche peut avoir un impact sur les patients du Pacifique
recours à la chirurgie bariatrique. Cela pourrait aussi s'appliquer à
autres zones de santé où les patients du Pacifique sont
rencontrer des obstacles pour s'engager pour la santé
les services

"Réduire les inégalités de santé auxquelles sont confrontés nos
Les populations maories et du Pacifique sont un centre important de la
Stratégie de recherche en santé du gouvernement néo-zélandais et
Les recherches de Tamasin sont parfaitement liées à cet objectif.
Éliminer ou réduire les obstacles auxquels se heurte le bariatrique du Pacifique
Espérons que les patients ayant subi une chirurgie leur permettront de réussir
leur perte de poids et leur permet ainsi qu'à notre système de santé
récolter les bénéfices ", déclare Lanumata.

Dr. Taylor
étude est l'une des 25 bourses de développement de carrière HRC Pacific
annoncé aujourd'hui pour un total combiné de 2,9 $
million
– une augmentation de près de 1 million de dollars au cours des dernières
année, reflétant la base de talents grandissante du potentiel prometteur
Les chercheurs en santé du Pacifique et l'engagement du CRH à
soutenez-les. Voir la liste complète des destinataires ci-dessous:
Des résumés laïcs seront disponibles sur le site Web du CDH à
Jeudi 31 octobre. Visitez www.hrc.govt.nz/funding-opportunities/recipients.
et filtrer pour "Pacific Health Research" et
"2020"

1. Rahiri, J. L., M. Lauti, M. Harwood, M.,
MacCormick, A.D. et Hill, A.G. (2018). Disparités ethniques
des taux de chirurgie bariatrique financés par l'État en Nouvelle-Zélande
(2009-2014). ANZ Journal de chirurgie, 88(5)
E366-E369.
2)
3. Dixon
J. B., Zimmet, P., Alberti, K. G., Rubino, F. et
Groupe de travail de la Fédération internationale du diabète sur l'épidémiologie
et prévention (2011) Chirurgie bariatrique: déclaration de la FID
pour l'obésité de type 2 diabète. Médecine diabétique,
28(6)
628-642.
4)
2020
Développement de carrière dans le Pacifique
Les prix


Sir Thomas Davis Te
Patu Kite Rangi Ariki Recherche en santé
Compagnonnage

Dr. Jesse Kokaua, Université de
Otago, Wellington
Sentiers lumineux: éducation et
pistes pour une meilleure santé pour les familles du Pacifique
24
mois, 256 775 $

Dr. Tamasin Taylor, Les
Université d'Auckland
Amélioration des fonds publics
Taux de rétention des patients de chirurgie bariatrique du Pacifique


24 mois, 296 503 $

Recherche clinique du Pacifique
Bourse de formation

Dr. & # 39; Etuini Ma & # 39; u, Les
Université d'Auckland
Estimation du coût de
démence en Nouvelle-Zélande et les futurs modèles de coûts et
besoins

48 mois, 319 087 $

Recherche en santé du Pacifique
Bourse postdoctorale

Dr. Zaramasina
Clark

, Research Trust de la Victoria University of
Wellington
Identification de biomarqueurs d'aneuploïdie chez
des embryons

36 mois, $
385,232

Perdre
Jessica Pasisi
Université de Waikato
Niuean
bonheur: une approche hiapo de la santé mentale et
bien-être

36 mois, 359 179 $

Santé du Pacifique
Bourse de recherche doctorale

Mme Taulaga
Auva & a-Alatimu
, Université d'Auckland

Améliorer le bien-être des jeunes du Pacifique: co-création et
évaluation d'un outil numérique

36 mois
128 600 $

Mme Jacinta Fa alili-Fidow, Les
Université d'Auckland
Explorer la résilience chez
Enfants Pasifika dans l'étude GUiNZ

24 mois
85 128 $

M. Gavin FaeamaniMassey
l'universitè
Programme de style de vie du Pacifique
36
mois, $
125 790,40

Madame
Amy Henry
, Université d'Otago, Christchurch

Santé et santé: les soins palliatifs de l'île Cook
savoir en Nouvelle-Zélande

36 mois, $
134 921

Mme Manusiu Latu, L'Université
d'Auckland
Développer des formulaires axés sur les Tonga et le Samoa pour
améliorer l'accès aux soins de santé primaires
24 mois, 85 658 $

Miss Albany Lucas, Université d'Otago,
Wellington
Sommeil, santé, communication et
assistance sociale pour les enfants et les familles du Pacifique

36
mois, $ 132,661

Amy Maslen-Miller, Les
Université d'Auckland
Revitalisation Samoa
régime traditionnel

36 mois, 126 868 $

Madame
Sarah McRobie
, Université d'Auckland

Conseil aux victimes de traumatismes liés à la violence sexuelle:
Développer un modèle Pasifika

36 mois, 127 418 $

Mme Taimi Tuimalealiifano, L'Université
d'Auckland
Explorer la thermogenèse adaptative dans New
Samoans basés en Zélande

36 mois, 127 550 $

Mme Julie Winter-Smith, L'Université
d'Auckland
Épidémiologie des maladies cardiovasculaires.
parmi les peuples du Pacifique en Nouvelle-Zélande

33 mois, $
118 050

Professeurs de recherche en santé du Pacifique
Bourse d'études

Mme Tutangi Amataiti,
Université d'Otago, Wellington
Améliorer l'adhésion
à un régime pauvre en glucides pour les femmes enceintes
le diabète

12 mois, 30 951 $

Miss Tilda
Leleai
Université d'Otago
Pacifique et
Populations maories subissant une chirurgie cardiaque au SDHB
région.

12 mois, 28 845 $

Miss Audrey
Po & e-Tofaeono
, Université d'Auckland

Explorer les points de vue de jeunes Samoans nés en Nouvelle-Zélande
sur la consommation d'alcool

12 mois, 31 000 $

Application des connaissances de Pacific Health Research
Grant

Dr. Dianne Sika-Paotonu, L'universitè
de Otago, Wellington
Vers une nouvelle pénicilline pour
prévention du rhumatisme articulaire aigu

6 mois, 5 000 $

Bourses d'été pour la recherche en santé dans le Pacifique

Perdre
Jessica Fowler
, Université d'Auckland

Recherche de la santé et des besoins non satisfaits des enfants dans le Pacifique
accéder aux soins de santé primaires

2 mois, $
5000

Mlle Fuatino Heath, Université de
Otago, Wellington
Global Health Classroom comme outil
pour un apprentissage global de la santé des enfants

3 mois, $
5000

Miss Monleigh Ikiua, L'Université
d'Auckland
Une revue systématique de la recherche sur l'alcool.
dans les iles du pacifique

3 mois, 5 000 $

Mme Leilani Pereira, Université d'Otago,
Wellington
Explorer les moyens appropriés pour recruter
Les gens du Pacifique en recherche

3 mois, 5 000 $

Mlle Ruby Tukia, Université d'Otago,
Wellington
Santé bucco-dentaire des personnes âgées dans le Pacifique
parmi les résidents des maisons de retraite en Nouvelle-Zélande

3 mois, $
5000

Miss Emily YeeUniversité Massey

Obstacles et valeurs culturelles pour les femmes du Pacifique
accéder aux soins du cancer du sein

2 mois, $
5000

Ça finit

© Scoop Media

Promotion chez notre partenaire