Retrouvez notre #CORONAVIRUS complet en direct ici

15 h 35 : Bonjour @Caroline. Encore une fois, sa situation est compréhensible et un policier peut la considérer comme un "motif familial impérieux", mais il est difficile de prouver avec des preuves objectives lors d'un interrogatoire. Je ne peux garantir que vous ne serez pas verbalisé.

Aussi, je sais que vous n'en parlez pas en ces termes, mais si vous êtes victime de violences conjugales, vous pouvez appeler le 17 ou le numéro d'écoute national 3919, vous rendre sur la plateforme gouvernementale "Stop à la violence" ou envoyer l'alerte par SMS à 114.

15 h 35 : Bonjour. La situation avec mon mari est terrible. Entre nous deux, nous sommes très tendus. Nous perdons le sommeil et mes enfants sont touchés. Est-il possible que je quitte mon lieu de détention avec mes enfants (avec un document de consentement de mon mari) pour aller chez mes parents (800 km de trajet)? Je vous remercie

15 h 32 : Bonjour . Je ne peux pas prédire avec certitude s'il serait condamné à une amende s'il vérifiait. Mais, même si je comprends votre désir de rejoindre votre partenaire, je crains que vous ne puissiez pas demander "une assistance à une personne vulnérable" si elle n'a jamais été diagnostiquée, par contre, certains psychiatres proposent des téléconsultations.

15 h 32 : Je voudrais savoir s'il est possible de retrouver mon conjoint qui habite à 140 km d'ici, sachant qu'il est sujet à des crises de panique et autres troubles anxieux chroniques. Malheureusement, vous n'avez aucun document prouvant que c'est le cas car vous n'avez jamais voulu consulter car je suis l'une des seules personnes capables de vous aider à gérer vos angoisses. J'aimerais que vous nous confiniez ensemble pour que nous puissions vous aider. Merci beaucoup.

15 h 22 : Bonjour @Ledoulos. Si vous lisez l'anglais, CNN a publié un article très complet sur le sujet. Les astronautes à bord de la Station spatiale internationale retourneront sur Terre et la NASA a l'intention de les protéger en appliquant strictement les mesures sanitaires que nous connaissons.

La question la plus épineuse vient des trois astronautes qui décolleront pour l'ISS jeudi. Mais ne pas transporter de maladies dans l'espace est déjà une préoccupation des agences spatiales en temps normal. Les astronautes mettent toujours en quarantaine pendant deux semaines avant de partir, c'est donc le cas cette fois.

15 h 22 : Salut, je me demandais s'il y avait des astronautes actuellement en orbite. Et dans l'affirmative, son éventuel retour serait-il reporté en raison de "l'isolement des terres"? Merci et bon dimanche.

15 h 12 : La famille d'un habitant de la maison de repos Korian Perrier à Marseille, décédée hier des coronavirus, témoigne à France 3 de ce qu'ils considèrent comme des dysfonctionnements: ils disent manquer d'informations sur la progression de l'épidémie dans l'établissement, et considère que le la victime était en danger en étant placée dans une zone dédiée aux malades.

15 h 06 : Le ministre de l'Éducation nationale, Jean-Michel Blanquer, souhaite s'organiser en cette rentrée "assemblée générale de l'éducation numérique" pour savoir ce qui a fonctionné pendant le confinement. Auparavant invité de France Inter, il a assuré que la France était, avec le Japon, "les pays qui ont plus de succès dans l'enseignement à distance".

15 h 03 : À Jérusalem, où l'internement est obligatoire et les lieux de culte fermés, des moines franciscains ont distribué des rameaux d'olivier, que les chrétiens rapportent traditionnellement de la messe du dimanche des Rameaux à leurs foyers.

(AMMAR AWAD / REUTERS)

14 h 50 : Le président iranien Hassan Rohani a en tout cas annoncé l'acquisition "étape par étape" activités économiques "entreprise à faible risque ", du 18 avril à Téhéran et du 11 avril dans le reste du pays.

14 h 49 : En Iran, le nombre annoncé de nouvelles pollutions a diminué pour la cinquième journée consécutive. Le virus a tué 151 personnes en 24 heures, pour un total de 3 603 morts. Des chiffres que de nombreux acteurs de la communauté internationale soupçonnent cependant d'être sous-estimés.

14 h 46 : Aux Pays-Bas, les autorités annoncent la mort de 115 personnes en 24 heures, le nombre le plus bas depuis lundi. Le virus a fait 1766 mort sur le terrain

14 h 41 : "Nous savons qu'il y a une sorte de patient, par exemple, certains ne peuvent pas être intubés, mais ils doivent être basés sur des critères médicaux précis et ne peuvent pas répondre à un manque de ressources.".

Un directeur d'association et un avocat. Ils ont demandé au Conseil d'État d'obliger le gouvernement à organiser différemment l'accès aux soins pour les personnes âgées malades à Covid-19. Ils indiquent un "bris d'égalité" si les patients ont été rejetés en raison de leur âge et ont blâmé le gouvernement pour le manque de ressources qui a forcé les médecins à choisir qui traiter.

14 h 33 : Les études cliniques nécessaires au développement du vaccin pourraient "va un peu plus vite" qui reconnaît généralement le directeur de l'Institut Pasteur à franceinfo. L'institut a trois programmes de recherche en cours sur le sujet et a commencé l'expérimentation animale. Mais même en accélérant le rythme, vous ne vous attendez pas à un vaccin réussi avant le premier semestre 2021.

14 h 28 : Et si tout cela vous a donné envie de faire un peu d'exercice, sachez que France Télévisions propose des séances de sport à domicile dès le début de la course de taureaux. Et ils ne demandent pas le niveau d'un champion olympique.

14 h 24 : Enfin, la danseuse Sherazade Mami, avait besoin d'espace pour s'entraîner: elle l'a trouvé sur le toit de son immeuble à Beyrouth (Liban), où l'AFP est venue la photographier.

(JOSEPH EID / AFP)

14 h 18 : Les skieurs ne se détendent pas non plus: le médaillé paralympique Arthur Bauchet s'entraîne en descente pour simuler dans son salon, et il n'est pas le seul à trouver des solutions créatives.

14 h 13 : Une importance du sport que le champion olympique Renaud Lavillenie ne niera pas, qu'il respecte le fonctionnement des taureaux en pratiquant le saut à la perche dans son jardin.

14 h 40 : "Le sport n'est pas secondaire, c'est comme la culture, il devra donc figurer parmi les priorités humaines dont nous aurons besoin à la fin de cette période dramatique.""

Dans une interview accordée à francetv sport, l'ancienne ministre Marie-George Buffet s'alarme des dégâts de l'épidémie dans ce domaine, notamment pour la pratique amateur: "Il faudra réorganiser toute une pratique au sein des clubs une fois celle-ci terminée, afin qu'ils puissent retrouver leur activité sportive. "

14 h 39 : Le chef du service du centre antipoison de Bordeaux, interrogé par Europe 1, s'inquiète de certains excès chez les patients qui souhaitent se protéger du coronavirus: "Ils couvriront le corps avec, par exemple, du gel hydroalcoolique ou de l'alcool à brûler. (…) Ils blanchiront toute la maison, ce qui les enivrera." N'essayez pas à la maison.

14 h 38 : Dans les Pyrénées-Orientales, un homme est allé loin en enfermement: l'escouade de gendarmerie de haute montagne dit, sur Facebook, l'avoir retrouvé "épuisé, grelottant de froid et perdu" dans les montagnes Repoussé à la frontière en voiture quand il voulait acheter des cigarettes en Espagne, il avait promis de traverser à pied, sur un sentier de randonnée.

13 h 53 : A Nancy, dans une région durement touchée par l'épidémie, la crise sanitaire n'a pas changé d'avis à l'Agence Régionale de Santé: son directeur maintient le projet de suppression de 598 postes et 174 lits d'ici 2025. Les acteurs locaux sont contre du vent, comme nous l'expliquons dans cet article.

13 h 45 : Incroyable scène dans la basilique Saint-Pierre ce matin: le pape François a célébré la messe du dimanche des Rameaux, qui marque le début de la semaine de Pâques, sans aucun fidèle. Le Vatican a interdit leur présence en raison de l'épidémie de Covid-19, mais la messe a été diffusée en ligne.

(Alberto PIZZOLI / PISCINE / AFP)

13 h 42 : "Ce sont les vacances, le beau temps, ne cédez pas à la tentation, restez à la maison autant que possible", lance la présidente de la région Ile-de-France Valérie Pécresse sur BFMTV. "Rien ne serait pire que la moitié du confinement " qui aimerait "dire que tous les efforts, tous les sacrifices auront été vains".

Auparavant, sur Franceinfo, le maire adjoint de Paris, Emmanuel Grégoire, expliquait que les beaux jours "Ce sont des jours où il y a plusieurs amendes spectaculaires".

14 h 37 : Bonjour @ Par38. La directive du gouvernement pour les personnes vivant avec des malades est de ne pas quitter leur domicile. Par conséquent, vos connaissances doivent être organisées différemment pour faire le plein. Dans la pratique, cependant, j’ai du mal à voir comment un officier de police contrôlant pourrait deviner que sa femme était malade et appliquer cette règle.

14 h 37 : Bonjour, j'ai une connaissance qui a sa femme avec Covid-19 et fait du shopping dans la grande boîte. As-tu le droit? Merci pour votre réponse.

14 h 36 : Bonjour franceinfo. Pour information, mon fils travaille et vit en Suisse avec ses filles et son partenaire. Depuis début mars, toutes les écoles sont fermées jusqu'au 30 avril. Les enseignants, comme en France, travaillent avec Internet. Il n'y a pas de confinement mais un respect draconien des règles de précaution. Les cantons les plus touchés par la frontière de Covid avec la France et l'Italie. Le télétravail est en vigueur dans la plupart des entreprises. Il habite à Neuchâtel. Ce canton n'est pas encore affecté par le coronavirus. Bon dimanche et bonne chance.

13 h 18 : Dans les commentaires, @Guy Il nous parle de la gestion de l'épidémie chez nos voisins suisses, qui ne sont pas confinés.

13 h 09 : Bonjour @Sami. Vous n'êtes pas le seul à voir des animaux s'aventurer dans des endroits où ils ne sont plus visibles. La diminution de la présence humaine, et en particulier de la circulation, facilite la circulation. Dans ce thème de France 2, vous verrez des images étonnantes à Barcelone, en Inde ou au Chili.

13 h 11 : Bonjour. A 4 heures du matin, j'ai vu un renard se promener dans la ville du Mans … Je n'avais jamais vu ça avant! Les animaux se sentent-ils confinés et peuvent-ils se déplacer plus librement?

13 h 10 : "J'espère que dans les années à venir, tout le monde pourra être fier de la façon dont nous avons relevé ce défi. Et ceux qui nous suivront diront que les Britanniques de cette génération étaient aussi forts que les autres. "

C'est à 21 heures, heure française, que l'intervention télévisée enregistrée par la reine Elizabeth II sera diffusée au Royaume-Uni. Mais ses services ont déjà publié des extraits de son discours, où il se vantera "autodiscipline", "détermination bienveillante " y "la camaraderie" des Anglais.

12 h 53 : "Evidemment, les élections municipales seront reportées à octobre"Je parie Jean-Luc Mélenchon, toujours sur LCI et RTL.

12 h 53 : Le chef des rebelles de La France, Jean-Luc Mélenchon, au LCI et RTL, s'adresse également à l'exécutif, mais plutôt à l'organisation des élections municipales. "Je pensais qu'ils avaient sérieusement évalué le risque. Eh bien, maintenant je le regrette.", assure-t-il. "J'ai décidé de ne plus les croire. Quoi qu'ils me disent, je ne les croirai plus."

12 h 40 : Invité d'Europe 1, le leader du groupe Républicains à l'Assemblée Damien Abad s'assure également de noter une détente. Et pensez que la communication gouvernementale n'est pas liée: "Je pense que le mot" désconfinement "a été prononcé trop tôt. (…) Évitez les mandats contradictoires"

12 h 32 : A Préfailles, station thermale de Loire-Atlantique, l'épuisement de l'enfermement ne s'est pas traduit par l'arrivée massive de touristes redoutés. "Oil y a des ouvertures, mais ce n'est pas énorme ", assure le maire. Nos journalistes Fanny Lechevestrier et Olivia Branger J'y suis allé.

(FANNY LECHEVESTRIER / RADIO FRANCE)

12 h 28 : Une note positive quand même: le président de la Société française de médecine d'urgence note "moins d'appels à Samu" et trouver & # 39; & # 39; petit à petit " Les effets du confinement. Mais le nombre de patients reste difficile à gérer: "Nous avons presque triplé le nombre de lits de réanimation et malgré cela nous sommes toujours au point de saturation"

12 h 52 : "Ce n'est vraiment pas le moment de baisser la garde et de se détendre, car sinon nous risquons que la deuxième vague soit assez terrible pour nous.""

Le président de la Société française de médecine d'urgence a mis en garde ce matin à Franceinfo sur le respect essentiel de l'isolement et la limitation des contacts. "Nous avons encore trop de pollution entre les gens"assure-t-elle.

12 h 32 : Salut et merci @Wolf ! L'actualité en Suisse n'est pas rassurante: hier, le pays a annoncé 76 décès dus au virus en 24 heures et 540 depuis le début de l'épidémie. C'est l'un des pays avec le plus grand nombre de cas détectés par habitant (plus de 20 000 dans l'ensemble du pays), mais cela peut s'expliquer par le fait qu'il effectue de nombreux tests.

12 h 17 : Bonjour FranceInfo et bravo, merci aussi pour ton travail, surtout en ce moment! Pourriez-vous nous donner quelques nouvelles de l'épidémie en Suisse, où est ma sœur sur Ehpad? Je vous remercie!

12 h 09 : Faisons un nouveau point sur les nouvelles de ce dimanche:

La situation est toujours dramatique, mais le nombre de morts diminue pour le troisième jour consécutif en Espagne, où le virus a tué 674 personnes en 24 heures.

En France, 441 personnes de Covid-19 sont décédées hier à l'hôpital, un nombre élevé mais inférieur au triste record de la veille (588).

Une troisième personne a été arrêtée après l'attaque au couteau à Romans-sur-Isère, où deux personnes sont décédées. Le parquet national antiterroriste a lancé l'enquête.L'été.

12 h 04 : La nouvelle évaluation en Espagne, toujours très lourde, confirme cependant la tendance à la baisse: 674 personnes sont décédées en 24 heures. C'est le total le plus bas en 10 jours. 809 décès ont été annoncés hier, 932 vendredi et 950 jeudi, le pic de mortalité.

12 h 03 : En Espagne, le nombre de décès dus à Covid-19 diminue pour la troisième journée consécutive.

12 h 58 : Bonjour @ Paco35. Le test de dépistage ne guérit pas les malades. En revanche, plus nous analysons une grande partie de la population, plus nous évitons de perdre certains patients qui, sans savoir qu'ils sont infectés, transmettront le virus plus largement. C'est ce que cet article explique.

De plus, le nombre de tests joue avec le taux de mortalité connu du virus, car il correspond au nombre de décès parmi le nombre de personnes infectées connues. En Allemagne, il est beaucoup plus bas qu'en France, mais il y a probablement en France, faute de preuves, plus de patients que l'on ne saura jamais qui est allé et qui s'est rétabli. Il est donc très difficile de comparer deux pays avec des stratégies différentes.

12 h 29 : Pouvez-vous expliquer la relation entre le nombre de tests effectués pour détecter le coronavirus et le nombre de décès? De nombreux médias nous disent que l'Allemagne fait plus de tests et donc qu'il y a moins de morts! Le test est-il un remède?

11h48 : La société de livraison Fedex a été convoquée par l'inspection du travail, qui lui donne jusqu'à lundi matin pour offrir de meilleures protections …

Promotion chez notre partenaire

les meilleurs produits minceurs