Le valproate devrait-il également être contre-indiqué chez les hommes ?

Le valproate devrait-il également être contre-indiqué chez les hommes ?


Ces dernières années, plusieurs médicaments antiépileptiques ont été mis en avant pour leurs effets tératogènes. Parmi eux, le valproate et ses dérivés, désormais contre-indiqués pendant la grossesse et à proscrire chez les femmes en âge de procréer. Mais que se passe-t-il lorsque le futur père prend un de ces traitements au moment de la conception ? Faut-il également arrêter son traitement ? Y a-t-il des conséquences à craindre pour le futur enfant ? La santé sur Internet vous apporte des réponses à ces questions.

Valproate et dérivés interdits pendant la grossesse

L’acide valproïque ou valproate est un médicament utilisé dans le traitement de l’épilepsie.. En parallèle, Le divalproex sodique et le valpromide sont prescrits pour le traitement du trouble bipolaire.. Tous ces médicaments sont métabolisés dans le corps humain en acide valproïque. Cependant, plusieurs études ont montré l’existence d’effets tératogènes avec ces médicaments. Valproate révélé un puissant tératogèneresponsable :

  • Malformations congénitales (chez plus de 10% des enfants exposés dans le ventre de ma mère) ;
  • Troubles neurodéveloppementaux (chez 30 à 40% des enfants exposés dans le ventre de ma mère).

En France, le valproate et ses dérivés Ils sont contre-indiqués chez la femme enceinte, mais également chez les femmes en âge de procréer sans contraceptif. en vigueur depuis juillet 2017. Depuis juin 2018, cette décision est ratifiée au niveau européen. Ces médicaments sont désormais interdits pendant la grossesse et ne devraient plus être prescrits aux femmes en âge de procréer. Ces interdictions et contre-indications apparaissent même sur les emballages des médicaments un pictogramme et une phrase « VALPROATO + GROSSESSE = INTERDIT ».

Que se passe-t-il si le futur père prend du valproate ?

Cependant, certaines femmes peuvent être traitées par l’un de ces médicaments alors qu’aucune autre alternative thérapeutique n’est possible : les autres traitements sont inefficaces ou non tolérés. En fait, l’épilepsie elle-même peut avoir des conséquences pendant la grossesse. Pour ces femmes, plusieurs conditions doivent être remplies avant de pouvoir suivre un traitement par valproate :

  • Une information complète sur les risques associés à la prise de ces médicaments;
  • Une réévaluation annuelle du bénéfice du traitement ;
  • Prendre des contraceptifs efficaces : implant ou dispositif intra-utérin ou combinaison de contraceptifs oraux avec utilisation d’un préservatif masculin ;
  • Effectuer des tests de grossesse avant d’administrer des traitements ;
  • La signature annuelle d’une convention de soins avec le médecin spécialiste.

S’il semble que tout soit fait pour prévenir l’exposition du fœtus aux effets du valproate et de ses dérivés par l’exposition maternelle, qu’en est-il de l’exposition paternelle ? Des études chez l’animal et chez l’homme ont montré que Le valproate et ses dérivés pourraient nuire à la fertilité masculine.notamment le nombre et la qualité des spermatozoïdes, la fonction érectile, la sécrétion d’hormones sexuelles ou encore le volume testiculaire.

Ne donnez pas de sperme avant trois mois après l’avoir arrêté

Au-delà de ces effets pouvant nuire au projet de conception du couple, a-t-on observé des effets sur le fœtus lorsque le père est traité par l’un des dérivés du valproate ? Le passage de l’acide valproïque dans le liquide séminal est très faible. Les études réalisées à ce jour n’ont pas montré sans effet sur les malformations congénitales chez les enfants dont le père a été traité avec ces médicaments au cours du trimestre précédant la conception ou au moment de la conception.

En revanche, l’ANSM a récemment publié les résultats d’une étude suggérant que les enfants nés d’un père traité par valproate dans les 3 mois précédant la grossesse pourraient présenter risque accru de troubles du développement neurologique. Dans l’attente de données complémentaires, l’ANSM invite les hommes intéressés à contacter leur spécialiste pour envisager une alternative thérapeutique avant d’envisager un projet parental. Dans tous les cas, aucun traitement ne doit être suspendu sans avis médical. L’ANSM demande également aux hommes prenant du valproate de Ne donnez pas de sperme pendant le traitement et pendant trois mois après sa fin.

Estelle B., Docteur en Pharmacie

Sources

– Le valproate est interdit pendant la grossesse et ne doit plus être prescrit aux filles, aux adolescentes et aux femmes en âge de procréer (sauf circonstances exceptionnelles) ansm.sante.fr. Consulté le 29 novembre 2023.
– Acide valproïque – Grossesse et allaitement. www.le-crat.fr. Consulté le 29 novembre 2023.
– Acide valproïque – exposition paternelle. www.le-crat.fr. Consulté le 29 novembre 2023.
– Valproate et dérivés : risque potentiel de troubles neurodéveloppementaux chez les enfants dont le père a été traité dans les 3 mois précédant la conception. ansm.sante.fr. Consulté le 29 novembre 2023.

💪Transformez Corps & Esprit avec Gorillaz Fitness ! 🌟

Découvrez un programme unique qui allie fitness, yoga et conseils nutritionnels pour sculpter votre silhouette tout en nourrissant votre esprit.
Ne laissez pas passer cette chance de vivre une expérience holistique qui revitalisera chaque aspect de vous-même. ✨

👇👇👇 Rejoignez Gorillaz Fitness dès aujourd’hui et embrassez la meilleure version de vous-même !👇👇👇


Le valproate devrait-il également être contre-indiqué chez les hommes ?

source fitness

source

Étiquettes : , , , , , , , , , ,