Fat Burner - Pilules minceur efficaces pour perdre du poids

Devenir parent est généralement accueilli avec beaucoup de joie et d’enthousiasme. C’est un moment de réjouissance, d’anticipation et d’épanouissement. Même les stars de cinéma, dont les mariages sont connus pour leur brièveté, portent leurs « bosses abdominales » comme un insigne d’honneur. La grossesse de Kate Middleton a fait sourire la famille royale et fait saliver les médias devant un événement aussi important.

Mais Andrew et Penny Stanway, qui avaient mené une étude il y a quelques années, disent dans leur essai « Choices About Childbirth » que 40% des femmes ont des sentiments mitigés à propos de leur grossesse et 10% sont positivement bouleversées. 70 % des mères sont indifférentes à leur bébé à la naissance, et quatre sur cinq estiment que l’image de la maternité est romancée.

Quelques attitudes qui provoquent un manque d’enthousiasme chez les parents : –

• La principale cause est la peur de l’inconnu. Les mères, la famille et les amis exagèrent leurs propres expériences de naissance, les complications qui peuvent survenir et même la possibilité de décès. Cela donne à la future mère une image déformée de la maternité comme une maladie dangereuse à craindre. Susan Arms dans son livre « Immaculate Deception » dit que les femmes sont amenées à croire en un accouchement « sûr ». Même la Bible se réfère à la douleur pendant l’accouchement comme une malédiction pour le péché d’Ève dans le jardin d’Eden.

• Crainte que l’enfant soit anormal ou souffre de divers handicaps.

• Des doutes sur la compétence ou la maturité pour être père.

• Peur d’une plus grande responsabilité. Cela montre un certain égoïsme, car la parentalité prend du temps et est un travail à temps plein.

• Perte de liberté. Les enfants sont perçus comme une imposition ou une nuisance qui nécessite des changements de mode de vie et des changements dans les relations, notamment avec le conjoint, par manque de temps.

• Si l’enfant est conçu à la suite d’un viol ou d’une relation sans amour, la femme développe un ressentiment inconscient contre l’enfant qui grandit dans son ventre.

• Le manque de soutien conjugal ou familial prive les femmes de l’excitation d’avoir des enfants. Les mères célibataires représentent environ 10 à 15 % de toutes les femmes enceintes. Toutes ne sont pas satisfaites de leur grossesse. Il peut aussi y avoir des problèmes financiers.

• Perte de beauté. Au cours des différentes étapes de la grossesse, la femme perd sa silhouette galbée. Votre poids augmente, vos jambes gonflent, votre tension artérielle peut augmenter. Au cours des premiers mois, vous pouvez être en proie à des vomissements. La pigmentation excessive de votre peau, en particulier sur le visage, la rend moche.

Comment faire face aux parents sans émotion : –

1. Éducation : Le but de l’éducation est d’obtenir des informations précises sur l’anatomie, la physiologie et les fonctions du corps pendant la grossesse et l’accouchement ; pour dissiper les mythes, les superstitions et les « histoires de vieilles femmes » sur la grossesse. Dieu a accordé un honneur incroyable aux femmes, faisant d’elles des co-créatrices avec Lui pour apporter la vie dans ce monde. Cela compense toutes les difficultés et l’inconfort pendant la grossesse.

2. Encouragement : Les jeunes couples doivent développer une attitude positive envers la grossesse. Les conflits dans les relations entre les époux doivent être résolus avant d’envisager une grossesse. Si la relation est sur un terrain difficile, la grossesse ne peut que les stresser et les déchirer. Il est important que le mari et la femme soient impliqués dans le bien-être du fœtus. Le mari a l’obligation de subvenir aux besoins de sa femme. Être parent exige de la maturité, une fidélité mutuelle et une volonté de faire des ajustements si nécessaire.

3. Enthousiasme : La paternité est un don de Dieu aux couples. Améliorer la qualité de leur vie. L’excitation et l’anticipation d’un nouvel ajout à la famille doivent être maintenues tout au long de la grossesse. Comme l’a dit Ralph Waldo Emerson : « Cette fois, comme à chaque fois, c’est très bien, si on sait quoi en faire. » Les époux doivent s’embrasser émotionnellement. Vous devez cultiver la force intérieure et la stabilité en faisant confiance à Dieu, le donneur de vie.

« Les enfants sont un héritage du Seigneur, et le fruit des entrailles est sa récompense. » Psaume 127 : 3

Kate Wiggins, une mère dit : « Chaque enfant est une nouvelle pensée de Dieu, une possibilité toujours fraîche et rayonnante.

Le travail de parent est un défi à accepter et une responsabilité à apprécier. C’est une opportunité de grandir et de mûrir émotionnellement. Les couples heureux rendent les parents heureux. Il y a plusieurs raisons d’être excité.

Pack Minceur 150 € Offert !