Ces conseils résoudront les échecs courants liés au swing kettlebell

 |astuces minceur

Ces conseils résoudront les échecs courants liés au swing kettlebell |astuces minceur

novembre 10, 2019 Non Par Camille Leroy


Le swing Kettlebell est l’un des mouvements Kettlebell les plus sacrés qui existent, un mouvement qui développe l’athlétisme, la force et la puissance en même temps.

Allumez vos fesses et vos muscles ischio-jambiers, vos muscles du dos seront attaqués et votre coeur et votre adhérence seront plus difficiles à contourner que vous ne le pensez. Et il le fait en poussant son rythme cardiaque dans la stratosphère alors qu'il explose alternativement le kettlebell en avant, puis gère tout son élan en descendant. C'est l'un des premiers mouvements que quelqu'un apprend en soulevant un kettlebell.

Mais c’est aussi l’un des exercices les plus sacrifiés. Le swing de base des Kettlebells est difficile à maîtriser, en partie parce qu’il s’agit d’un des premiers exercices que vous apprendrez qui vous met au défi de créer puis de contrôler l’élan. Surtout si vous venez d'un environnement de musculation classique ou si vous avez l'habitude de concentrer votre entraînement sur des groupes musculaires spécifiques, il est possible que le swing soit difficile à apprendre.

La bonne nouvelle à propos du swing est que la plupart des problèmes rencontrés par les personnes sont corrigibles. Voici trois failles communes du swing kettlebell, et un moyen de s’attaquer à chacune d’elles.

Défauts communs de Kettlebell Swing

Le problème: trop d'arc lorsque la kettlebell passe entre vos jambes

Le kettlebell n'est pas censé se déplacer trop loin derrière les jambes. En gardant l'arc petit, vous gardez le poids de la cloche près du centre de la masse de votre corps. Cela protège non seulement votre dos, mais vous permet également de fournir plus de puissance lorsque vous vous relevez.

Une bonne balançoire passera entre les jambes avec la cloche près du haut des cuisses. Un mauvais élan peut passer entre vos jambes avec la cloche plus proche de vos genoux. C'est une question de temps et de compréhension de la façon dont le corps bouge pendant le swing kettlebell. N'essayez pas de garder vos bras loin de votre torse tout le temps. Laissez-les près de votre torse avant que la cloche ne se déplace entre vos jambes et gardez votre cœur bien serré pendant que vous le faites.

Corrige le: Pensez à "attaquer votre entrejambe" avec le kettlebell. Concentrez-vous sur le balancement avec la cloche et les mains aussi près que possible du haut de la cuisse. Vos mains et vos poignets peuvent toucher l’intérieur de vos cuisses. Travaillez dessus avec la balançoire. Placez un kettlebell de 6 à 12 pouces devant vos pieds. Atteignez les hanches et inclinez-vous en avant, en gardant le centre serré de manière à ce que le dos soit plat. Saisissez la cloche et, sans bouger le torse, portez-la à l’entrejambe. Ensuite, pressez les fesses et levez-vous de manière agressive, entraînant une rotation normale de la cloche. Réinitialiser sur le sol et répéter. Faites 5 répétitions à la fois.

Le problème: le swing accroupi

Le kettlebell swing accroupi est peut-être l'échec le plus important du swing kettlebell. Ses fesses sont supposées propulser la kettlebell vers l'équilibre, mais cela devient souvent un mouvement de jambe. Vous commencez à faire des squats et votre torse ne se tourne jamais vers l'avant lorsque vous faites cela. Vous le voyez dans la proue de la kettlebell: elle est supposée basculer vers l'extérieur, mais s'accroupir de haut en bas crée une force verticale et envoie la cloche dans la mauvaise direction.

Ses quadriceps et ses épaules finissent par faire tout le travail, et son dos est en danger, car il porte plus que ses fesses et ses ischio-jambiers.

Entraînement avec kettlebell

Bojanstoryfausses images

Corrige le: Placez une boîte souple ou la main d'un ami juste devant votre genou avant de commencer à vous balancer. Une fois que vous commencez à vous balancer, le but n'est jamais de laisser votre genou toucher la boîte ou la main de votre partenaire. Cela forcera votre genou à rester plus près de la perpendiculaire au sol, et si vous maintenez cette position, votre swing finira par être beaucoup plus entraîné par les ischio-jambiers. Lors des mouvements accroupis, le genou glisse un peu en avant. Cette main ou cette boîte de plyo empêche maintenant que cela se produise.

Le problème: pas de tension dans le haut du dos

Lorsque le swing kettlebell est réussi, tout le torse est raide comme une planche. Vos abdominaux sont contractés et vos muscles du haut et du bas du dos sont raides et contractés. Cette tension protège votre colonne vertébrale et vous permet de mieux équilibrer votre équilibre.

Mais très souvent, dans le but de vraiment "équilibrer" la cloche, les personnes détendent trop le haut de leur corps et n'impliquent pas les muscles du haut du dos et de la coiffe des rotateurs. Cela peut causer des blessures à l'épaule, et il ne faut absolument pas tirer pleinement parti de la balançoire.

Corrige le: Travaillez correctement pour apprendre comment la tension du haut du corps doit être ressentie. Tenez-vous debout avec vos talons, vos fesses et votre dos au mur. Sans perdre le contact de votre dos ou de votre dos avec le mur, placez vos mains devant vous autant que possible en roulant les épaules vers l'avant. Vous sentirez que votre partie supérieure tombe du mur. C'est la position que vous voulez éviter.

Ensuite, tirez vos épaules en arrière, en appuyant vos omoplates contre le mur tout en allongeant vos mains. Vous pouvez sentir votre poitrine gonfler. C'est une position compromise et vous le sentirez. Faites cela avant une série de mouvements de kettlebell, afin de recréer le sentiment que vous ressentez dans la deuxième configuration.

Comment un swing de kettlebell est supposé être fait

Le swing classique de kettlebell est un mouvement beaucoup plus petit que vous ne le pensez. Il s’agit d’articuler les hanches, une action supposée naturelle pour votre corps. Essayez de repousser vos hanches, en laissant la kettlebell entre vos jambes et en laissant tomber progressivement un torse raide près du sol. Ensuite, poussez le kettlebell en avant, pas avec les bras ou la partie supérieure du corps, mais il explose directement en position debout et serre les fesses aussi étroitement que possible.

La partie supérieure de votre corps ne devrait pas être impliquée dans ceci. Il s'agit du pouvoir du bas du corps. Pour plus d'informations sur le swing kettlebell, consultez notre formulaire de vérification de déplacement.

Promotion chez notre partenaire